Lille : Plus de dérogation après 2 heures du matin pour les bars et les restaurants

VIE NOCTURNE La fin du couvre-feu a précipité une décision que la ville de Lille avait dans ses cartons : homogénéiser les horaires de fermeture des bars et des restaurants

Mikaël Libert

— 

De nouvelles règles vont régir la vie nocturne à Lille.
De nouvelles règles vont régir la vie nocturne à Lille. — M.Libert / 20 Minutes
  • Avec la fin du couvre-feu, la mairie de Lille va instaurer de nouvelles règles pour la vie nocturne.
  • Plus aucun établissement, à l’exception des discothèques, ne pourra ouvrir au-delà de 2 heures du matin.
  • En semaine ou le week-end, les terrasses des bars et des restaurants devront fermer plus tôt que les salles intérieures.

Finie la bamboche après 2 heures du mat. Comme pour la Sécurité sociale, la ville de Lille possédait un régime général et un régime dérogatoire pour déterminer les horaires de fermeture des bars et restaurants. Dès dimanche, tous seront désormais logés à la même enseigne, pour le bonheur des uns et le malheur des autres. Explications.

L’annonce du premier ministre, Jean Castex, annonçant la fin du couvre-feu dix jours avant la date initialement prévue a bouleversé l’agenda de la maire de Lille, Martine Aubry. Si le retour à la normale de la vie nocturne arrive plus tôt que prévu, il ne sera plus jamais comme avant : « Les horaires de fermetures sectorisés que nous avions établis il y a 15 ans ne sont plus applicables en raison de la jurisprudence qui impose désormais des horaires uniformisés », explique l’élue. En gros, cela signifie que tout le monde devra fermer à la même heure sur tout le territoire de la ville alors qu’à certains endroits, les bars bénéficiaient de dérogations jusqu’à 3 heures du matin.

Une charte de la nuit et un « conseil de discipline »

« Le tout est de trouver un équilibre entre l’envie de faire la fête et la tranquillité des habitants », poursuit la socialiste. La nouveauté, c’est la différenciation entre les terrasses et l’intérieur des établissements. Pour résumer, les clients en terrasses devront partir deux heures plus tôt que ceux installés à l’intérieur. En intérieur, l’heure de fermeture est fixée à 1 heure du matin du dimanche au mercredi, et 2 heures du jeudi au samedi. Et donc, pour les terrasses, 23 heures du dimanche au mercredi et minuit du jeudi au samedi.

Dès la rentrée, le « conseil de la nuit » va mettre en place une nouvelle charte de la vie nocturne. « Nous allons remettre en place le conseil de discipline », assure Martine Aubry, histoire de sanctionner les quelques établissements peu respectueux des règles qui « dégradent l’image de la profession au détriment des vrais professionnels », déplore la socialiste.