Lille : Y aura-t-il bientôt une rue portant le nom de Christophe Galtier ?

WTF Un élu France insoumise d’une commune rattachée à Lille va déposer un vœu pour que l’ex-coach du Losc voit son nom gravé dans le marbre, ou plutôt sur une plaque de rue

Mikaël Libert
— 
Pourquoi pas une rue «Christophe Galtier» à Lille ?
Pourquoi pas une rue «Christophe Galtier» à Lille ? — Montage 20 Minutes
  • Après le titre de Champion de France du Losc, le coach, Christophe Galtier a annoncé son départ du club.
  • Un élu France insoumise d’une commune associée à Lille va déposer un vœu pour qu’une rue de la ville porte le nom de l’entraîneur.
  • Selon lui, il s’agit de marquer le coup de ce moment historique.

Dimanche, le Losc a remporté le 4e titre de Champion de France de son histoire. Une victoire suivie de peu par l’annonce du départ du coach lillois, Christophe Galtier vers des horizons plus ensoleillés. Son travail depuis quatre ans au sein du club a été unanimement salué, d’autant que son escale nordiste se termine de la plus belle des manières. C’est un peu pour tout cela que Lucas Fournier, élu LFI d’opposition dans la commune d’Hellemmes, souhaite que le nom du fameux coach soit donné a une rue de Lille.

« C’est une proposition très sérieuse, je vais déposer un vœu en ce sens au prochain conseil communal d’Hellemmes qui aura lieu, fin juin », insiste Lucas Fournier. Derrière le politique, et peut-être même devant, on sent poindre l’âme du supporter : « Il faut marquer ce moment historique tout autant que la performance sportive. Et cette victoire, dans cette période de crise sanitaire, est quelque chose dont nous avions besoin », poursuit l’élu.

« Cela pourrait même susciter des vocations »

Et, dans sa démarche, Lucas Fournier souhaite déminer tout de suite les éventuelles critiques. « Oui, c’est un sportif professionnel dans une discipline gangrenée par l’argent. Mais donner le nom d’un entraîneur à une rue ou à un équipement municipal est un beau symbole. Cela pourrait même susciter des vocations », explique-t-il.

Alors, son souhait a-t-il une chance d’aboutir à quelque chose de concret ? Rien n’est moins sûr. Déposé en conseil communal de la commune associée d’Hellemmes, il devra ensuite arriver jusqu’au conseil municipal de Lille. « Il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas, la ville de Lille a fait beaucoup pour encourager le Losc et fêter la victoire », plaide Lucas Fournier. En attendant, l’élu imagine déjà sa rue « Christophe Galtier » du côté de l’ancien stade Grimonprez-Jooris, l’ancien écrin du Losc.