Coronavirus en Hauts-de-France : Les adultes non vaccinés seront bientôt minoritaires

EPIDEMIE La campagne de vaccination contre le Covid-19 s’intensifie encore dans la région où près de la moitié de la population a déjà reçu une injection

Mikaël Libert
— 
Illustration vaccination
Illustration vaccination — Mickaël Bosredon/20 Minutes

Qui n’a pas reçu sa dose ? Après un départ poussif, la campagne de vaccination contre le coronavirus dans les Hauts-de-France est clairement passée à la vitesse supérieure. Selon l’Agence régionale de santé (ARS) près d’un habitant adulte de la région sur deux a reçu au moins une première injection.

C’est mardi que la barre des 3 millions d’injections de vaccin a été dépassée dans les Hauts-de-France. Dans le détail, cela correspond à plus de 900.000 personnes « pleinement vaccinées », soit en ayant reçu deux doses, soit une seule d’un vaccin monodose, soit la seule dose nécessaire pour celles ayant contracté la maladie.

L’approvisionnement en vaccins doublé en juin

En ce qui concerne les primo injections, le chiffre de 2,11 millions a été dépassé, ce qui correspond à 37 % de la population totale de la région mais près de 50 % des adultes. La couverture vaccinale grimpe même à 73 % chez les habitants des Hauts-de-France âgés de 80 ans et plus.

Alors que les rendez-vous de vaccination pour fin mai ont été ouverts, ce jeudi, à tous les Français de plus de 18 ans sans comorbidité, l’ARS annonce le doublement de l’approvisionnement en doses pour le mois de juin dans les centres de vaccination de la région. Près de deux millions de doses, sans compter celles commandées par les médecins de ville et les pharmaciens, environ 60.000.