Coronavirus à Lille : L’Agence régionale de santé appelle les supporters lillois a se faire tester

EPIDEMIE La fête ayant suivi le titre de champion de France du Losc dans les rues de Lille dimanche ne s’est pas faite dans le respect des gestes barrières

Mikaël Libert
— 
Les supporters du Losc fêtent le titre de champion de France de leur équipe à Lille.
Les supporters du Losc fêtent le titre de champion de France de leur équipe à Lille. — M.Libert / 20 Minutes

Cluster ou pas cluster ? A Lille, des milliers de supporters du Losc ont fêté, dans la nuit de dimanche à lundi, la victoire de leur équipe et son titre de Championne de France. Une liesse qui a fait oublier le temps d’une soirée l’épidémie de coronavirus et les gestes barrière.

Au lendemain de la grosse fiesta qui a rassemblé au moins 8.000 personnes sur la Grand’Place de Lille, les dents commencent à grincer. Sur les réseaux sociaux d’abord ou les commentaires jubilatoires de dimanche soir laissent peu à peu la place aux messages déplorant le comportement des supporters. Il est vrai que dans le centre-ville de Lille, entre 23 heures et 2h30 du matin, le port du masque et les distances sociales n’étaient pas vraiment respectés.

Un « test préventif à partir du milieu de semaine »

Et ce lundi matin, c’est l'Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France qui a mis les pieds dedans sur Twitter. « Chers supporters, pour célébrer pleinement nos champions de France : Gestes barrières », a écrit l’ARS, ajoutant que les supporters allaient devoir, « réduire les contacts dans les prochains jours » et procéder à un « test préventif à partir du milieu de semaine ​et isolement si nécessaire ».

Un appel qui vaudra sûrement aussi pour ceux qui participeront à la parade des joueurs, ce lundi, dans les rues de Lille. Dans quelques jours, on saura donc si la ferveur aura été plus forte que le coronavirus.