Un espoir pour Florence Cassez

Vincent Vantighem (avec David Carzon)

— 

C'est le moment ou jamais. Selon nos informations, Nicolas Sarkozy a prévu de se rendre au Mexique dans quinze jours environ. De quoi mettre un peu de baume au coeur de Florence Cassez. Reconnue coupable d'« enlèvements, association de malfaiteurs et possession d'armes », cette Beuvrygeoise de 34 ans a été condamnée, en 2008, à vingt ans d'emprisonnement par la justice mexicaine.

Clamant toujours son innocence, elle attend, depuis sa cellule, le jugement en appel que peut rendre à tout moment le juge chargé de l'affaire. « La venue du Président pourrait accélérer les choses, croit savoir Frank Berton, l'avocat de la Française. Si la libération n'intervient pas maintenant, ça va devenir compliqué. »

Reporté à deux reprises, le voyage présidentiel ne saurait faire l'impasse sur le cas Florence Cassez. « Le sujet n'est pas inscrit noir sur blanc à l'ordre du jour des discussions avec Felipe Calderon, nous a confié l'Elysée. Mais il est évident que les deux présidents en parleront. » Depuis le début des années 2000, le Mexique n'a jamais caché sa volonté d'intégrer le G8, groupement des pays les plus industrialisés. En ce sens, le soutien de Sarkozy pourrait peser lourd dans la balance. De là à imaginer un deal G8 contre Cassez, il y a un pas que Frank Berton ne souhaite pas franchir. « Il y a beaucoup d'éléments qui entrent en compte dans sa libération », rappelle l'avocat. A toutes fins utiles, l'Elysée a tout de même envoyé, la semaine dernière, une équipe repérer les lieux. ■