Même combat pour l'emploi chez La Redoute et les 3 Suisses

— 

Des allures de manif. Une centaine de salariés de La Redoute ont remonté, hier, la rue de l'Alma à Roubaix, jusqu'à leur direction. A la veille d'un comité d'entreprise, ils ont déposé sur le bureau du patron la pétition signée par 41 000 clients des magasins menacés de fermeture. Le directeur n'était pas là pour les accueillir, mais l'intersyndicale n'en a pas besoin pour protester contre les 672 suppressions d'emploi prévues.

Ce matin, les responsables du mouvement rejoindront leurs collègues des 3 Suisses, en grève. « Ils sont concernés par les mêmes problèmes », explique Grégory, délégué SUD. A Croix, la suppression de 674 emplois sera en effet à l'ordre du jour du comité d'entreprise de ce matin. Si les syndicalistes n'obtiennent pas satisfaction, ils envisageront alors « une mobilisation commune », selon Grégory. ■Aurore Malval