Reprise en pointillés chez Zins

© 20 minutes

— 

Le tribunal de commerce de Béthune a validé, hier, le projet de reprise de l’entreprise Bernard Zins par son ex-directeur de production. Mais 167 emplois sur 234 sont supprimés chez ce fabricant de pantalons pour griffes de luxe. « 90 % de la production est délocalisée en Afrique et en Europe de l’Est : il ne restera plus ici que les finitions », selon José Berly, de la CFTC. L’unité de Bénifontaine devrait d’ailleurs fermer, la production étant groupée à Lens.