marchands de sommeil à l'index

— 

La municipalité de Tourcoing passe à l'acte. Le premier adjoint Vincent Lannoo (PS) présentait hier au conseil municipal son plan de lutte contre l'habitat indigne. Dans le collimateur : les propriétaires de logements insalubres qui refusent de faire les travaux de mise en conformité. Et qui louent pourtant leur bien. Outre les incitations financières, la municipalité a d'ailleurs décidé de désigner ces « délinquants » en apposant sur la façade de leur bien un panneau de 60 cm de large qui dit : « Ici la ville lutte contre l'habitat indigne. » « Il n'y a qu'une seule catégorie de Tourquennois que je souhaite empêcher de dormir, ce sont les marchands de sommeil », a prévenu le maire. ■ O.A.