Lille : Une école incendiée et des pompiers visés par des tirs de mortiers d’artifice

DRAME Sur les réseaux sociaux, la maire de Lille, Martine Aubry, condamne un acte « volontaire »

Mikaël Libert

— 

L'école maternelle Hachette, à Lille, a été partiellement incendiée.
L'école maternelle Hachette, à Lille, a été partiellement incendiée. — SDIS du Nord
  • Un incendie a partiellement ravagé une école maternelle à Lille, dans le Nord.
  • Les pompiers ont été la cible de tirs de mortiers d’artifice a peine arrivés sur place.
  • La maire de Lille, Martine Aubry, a parlé d’un acte « volontaire » concernant l’incendie.

Un incendie s’est déclaré, jeudi soir, dans une école maternelle à Lille, dans le Nord. Arrivés en nombre pour combattre les flammes, les pompiers ont été visés par des tirs de mortiers d’artifice a-t-on appris auprès du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS). La maire de Lille, Martine Aubry, évoque un acte « volontaire ».

Ce sont des témoins qui ont alerté les secours, jeudi, vers 20h14, pour signaler un important panache de fumée qui se dégageait de l’école maternelle Hachette, rue Léon Blum, dans le quartier populaire du Faubourg de Béthune, à Lille. Des pompiers de plusieurs casernes ont rapidement été envoyés sur place alors que les flammes avaient déjà ravagé environ un tiers du bâtiment avec un risque important de propagation.

Plusieurs tirs de mortiers sur les pompiers

« A peine arrivés, les sapeurs-pompiers font l’objet de plusieurs tirs de mortiers », affirme-t-on au SDIS qui a aussitôt demandé la protection des services de police. Des effectifs de la police nationale et municipale « arrivés en nombre » ont permis aux secours de poursuivre leur intervention. Le feu a été maîtrisé vers 21h et les opérations de déblayage ont duré une bonne partie de la nuit.

L'école maternelle Hachette, à Lille, a été partiellement incendiée.
L'école maternelle Hachette, à Lille, a été partiellement incendiée. - SDIS du Nord

« Incendie volontaire ce soir dans une école à Lille. Je condamne fermement cet acte qui s’en prend à un lieu si essentiel pour les enfants, lieu d’éducation et d’émancipation, symbole vivant de la République », s’est insurgée Martine Aubry sur Twitter dans la soirée.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l’incendie. Le SDIS a par ailleurs confirmé son intention de déposer une plainte. Aucun blessé n’est à déplorer et aucune interpellation n’a encore eu lieu. En début d’après-midi, ce vendredi, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, se rendra à la caserne Littré, l’une des casernes lilloises ayant pris part à l’intervention.

L’établissement scolaire, impacté sur un tiers de sa surface, restera fermé pour une durée indéterminée. Pour autant, les 53 enfants seront accueillis dans d’autres écoles et n’auront donc pas de prolongation de leurs vacances.