Nord : Deux Nordistes sortent une application pour apprendre l’anglais en matant des films

EDUCATION Un organisme de formation propose une méthode l’apprentissage de l’anglais basée sur l’éducation par le divertissement

Mikaël Libert

— 

Corentin et Clotaire Marmignon.
Corentin et Clotaire Marmignon. — MB
  • Les Français font partie des Européens les plus mauvais en anglais.
  • Deux frères nordistes ont développé une plateforme pour apprendre l’anglais en se divertissant.
  • Pour cela, ils utilisent notamment un très large catalogue de films anglo-saxons.

But where is Brian ? On ne compte même plus les études démontrant que les Français sont des brêles en anglais. Un sondage Ipsos pour Forbes démontrait, en 2019, que 7 Français sur 10 s’estiment mauvais aussi bien à l’écrit qu’à l’oral dans la langue de Shakespeare. Un niveau déplorable reconnu comme un frein professionnel par la plupart des sondés, lesquels sont prêts à utiliser leur compte formation pour y remédier. C’est exactement là qu’interviennent deux Nordistes, les frères Marmignon, avec une méthode qui n’a absolument rien de scolaire.

Les Marmignon brothers, in english please, ont pas mal bourlingué entre leur village natal de Berlaimont, près de Maubeuge, Hollywood et la Silicon valley, aux States. Etudes à Paris et stages dans le monde du cinéma. C’est à cette époque qu’ils ont pris conscience d’un terrible paradoxe : « La France est le pays le plus cinéphile d’Europe, notamment de productions américaines et, dans le même temps, les Français font partie des Européens les plus nuls en anglais », déplore Corentin Marmignon.

« Apprendre sans même s’en rendre compte »

La solution s’est présentée à eux tout naturellement : « Il fallait en finir avec les enregistrements à répéter bêtement du style ''where is Brian'' et rendre l’enseignement de l’anglais divertissant. Pour apprendre sans même s’en rendre compte », poursuit le co-fondateur de Marmignon brothers. L’idée étant d’utiliser le cinéma anglosaxon en version originale sous-tirée en anglais, comme vecteur de la langue.

Grâce à leurs contacts à Hollywood, les Nordistes ont pu obtenir les droits à des fins de formation des productions des plus grands studios : Paramount, Sony pictures, NBC Universal… « Nous avons tous leurs catalogues, y compris pour les films quelques mois seulement après leur sortie en salles », assure Corentin. Leur organisme de formation propose aussi tout un catalogue de contenus pédagogiques permettant de travailler un vocabulaire précis selon le type de métier exercé ou recherché.

Pour les écoles, universités, entreprises collectivités et particuliers

Une fois le niveau de l’élève déterminé grâce à un test, celui-ci n’a plus qu’à regarder des contenus puis répondre à des questions ou effectuer des challenges. Il engrange ainsi des points qui lui permettent de connaître sa progression et de monter de niveau. « L’apprentissage est ludique et beaucoup plus facile de cette manière », promet Corentin.

Leur solution, les frères Marmignon ont déjà réussi à la placer dans plusieurs grandes écoles ou universités. Au sein de collectivités aussi, notamment pour favoriser le retour à l’emploi des administrés de communes comme Fourmies ou Hautmont. L’application est désormais disponible pour les particuliers qui souhaitent perfectionner leur anglais en culture générale au prix de 11,99 euros par mois. Bientôt, la plateforme des Nordistes proposera d’autres langues : « Mon rêve ultime, c’est de retourner aux Etats-Unis pour leur faire apprendre le français avec le ''Dîner de cons'' », plaisante Corentin Marmignon.