Coronavirus à Lille : 400 personnes réunies pour une fête improvisée dans le parc de la Citadelle

PLEIN AIR Il n’y a eu aucune verbalisation, la police a préféré faire de la pédagogie

R. G.-V.

— 

Une voiture de police à Lille. (illustration)
Une voiture de police à Lille. (illustration) — DENIS CHARLET / AFP

Il y avait de l’animation au parc de la Citadelle de Lille, mardi après. Au sens propre : un DJ lillois avait posé ses platines devant près de 400 personnes. Cela alors que les Hauts-de-France sont soumis au régime du confinement depuis le samedi 20 mars. France Bleu Nord était sur place et a interrogé ShyBoy, le DJ, qui explique qu’il a fait ça « pour faire plaisir aux gens car ça fait un an qu’on a pas pu danser ».

L’homme d’une vingtaine d’années assume qu’il regarde bien si son jeune public reste en petit groupe qui respectent les gestes barrières : « Ils restent entre eux, par petits groupes de toute façon, s’ils se rassemblent j’arrête ». ShyBoy a en tout cas trouvé son public auprès des étudiants et étudiantes qui n’en peuvent plus de rester confinés dans des petits appartements : « Il fait beau, on en a ras le bol du confinement », explique un d’entre eux. Il faisait 24 °C mardi à Lille, un record pour un mois de mars.

Pendant la fête improvisée, la police est bien présente dans le secteur mais aucune verbalisation n’a été dressée. Les forces de l’ordre ont préféré faire de la pédagogie auprès des personnes sans masques, notamment. Les quelque 400 personnes se sont dispersées dans le calme à 19 heures, heure du couvre-feu. Mais elles pourraient revenir dès ce mercredi.