A la Citadelle de Lille, fausse der des ders

© 20 minutes

— 

La Citadelle de Lille a fait le plein, ce week-end, avec les portes ouvertes du 43e régiment d’infanterie. Et pour cause : beaucoup pensaient qu’avec l’implantation d’un nouvel état-major mi-2005, ce bâtiment ne serait plus jamais ouvert au public. « Cela fait deux jours que les médias parlent de cela. Vous pensez bien qu’on n’allait pas démentir, ça a fait venir un monde fou », ironise le lieutenant-colonel Baulain. De telles manifestation pourrait très bien se tenir l’an prochain puisque, à pareille époque, le nouveau corps de l’armée ne sera pas encore sur place. « Ces portes ouvertes prendront peut-être une autre forme, mais il n’y a pas d’obstacle majeur à leur tenue. » Cet état-major comptera 400 militaires, dont 220 officiers de haut niveau. Une partie sera issue d’autres pays de l’Union européenne ou de nations membres de l’Otan. La Citadelle deviendra alors un site multinational, hautement stratégique. Une promotion que Frédéric Sawicki, de l’association Sauvons la Citadelle, voit d’un bon oeil : « Nous avions quelques doutes sur l’avenir du bâtiment. Mais si l’armée le conserve, nous pouvons être sûrs qu’il sera bien entretenu et qu’il ne deviendra pas un hôtel ou un casino. » Caroline Montaigne