Pas-de-Calais : Le corps d’une baleine découvert sur une plage

FAITS DIVERS Le cadavre d’un rorqual de plus de 15 m pose des problèmes à évacuer

Gilles Durand
— 
Illustration d'un rorqual.
Illustration d'un rorqual. — Michael S. Nolan / SIPA

Une singulière découverte. Des promeneurs sont tombés nez à nez avec le cadavre d’un cétacé, samedi après-midi, sur la plage de Merlimont, dans le Pas-de-Calais, rapporte France 3. Après analyse, il s’agit d’un rorqual, une des plus gosses espèces de baleine. L’animal, qui mesure 15 m, se fait pourtant très rare dans les eaux du littoral nordiste.

Problème pour évacuer le cadavre

« Son état est trop dégradé pour connaître la cause du décès, mais il est certain que ce rorqual est mort depuis très longtemps et a dérivé avec les courants plein nord, avant de s’échouer sur la plage de Merlimont », explique à France 3, souligne Jacky Karpouzopoulos, président de la coordination mammalogique du nord de la France (CMNF).


La gendarmerie avait installé un périmètre de sécurité autour du cadavre de l’animal. Restait la question de l’enlèvement, les services de la ville ne disposant d’aucun moyen pour transporter un animal d’une telle taille. Un organisme spécialisé devait intervenir lundi mais d’ici là, la marée risquait d’emporter la carcasse.