Coronavirus à Dunkerque : Le confinement prolongé pour trois week-ends de plus

EPIDEMIE Les services de l'Etat ont décidé de reconduire la mesure de confinement local alors que les premiers effets se font ressentir

Mikaël Libert

— 

Coronavirus : Le maire de Dunkerque demande un « examen en urgence » de la situation dans son territoire au gouvernement (Illustration, Malo-les-Bains)
Coronavirus : Le maire de Dunkerque demande un « examen en urgence » de la situation dans son territoire au gouvernement (Illustration, Malo-les-Bains) — M.Libert / 20 Minutes
  • Confiné depuis deux week-ends, le secteur de Dunkerque voit les chiffres de l’épidémie baisser sensiblement.
  • Les tensions sont néanmoins toujours grandes à l’hôpital où l’ensemble des lits de réanimation sont occupés.
  • La préfecture a ainsi décidé de prolonger la mesure de confinement pour trois week-ends supplémentaires.

La préfecture du Nord a annoncé, ce mardi, une prolongation de la mesure de confinement le week-end dans le secteur de Dunkerque. Mise en place il y a deux semaines alors que la situation épidémique s’emballait sur ce territoire, cette mesure n’a pas encore permis de faire baisser suffisamment les taux d’incidence.

Cela faisait deux week-ends que les habitants de la Communauté urbaine de Dunkerque (CUD) et de la Communauté de communes des Hauts de Flandre (CCHF) devaient rester enfermés chez eux. « Les premiers effets des mesures déployées depuis le 13 février, et notamment le confinement le week-end, commencent à se ressentir », assure la préfecture du Nord. Pour la CUD, le taux d’incidence a ainsi baissé de 24,4 %, 23,6 % pour la CCHF. Un mieux qui reste néanmoins largement au-dessus de la moyenne nationale, établie à 216,6 cas pour 100.000 habitants.

Un secteur hospitalier toujours en grande tension

Pour autant, cela ne suffit pas à lever les restrictions. En effet, l’hôpital de Dunkerque subit toujours une tension extrême avec 80 patients Covid hospitalisés et plus aucune place de libre dans le service de réanimation. Selon les autorités, plus de 90 patients ont déjà été transférés depuis un mois vers d’autres hôpitaux de la région et 5 en dehors des Hauts-de-France.

« Michel Lalande, préfet du Nord, a décidé, après concertations avec les élus du territoire, de prolonger le confinement pour les trois prochains week-ends sur les territoires de la CUD et de la CCHF », déclare la préfecture, ce mardi. Le principe reste le même : les sorties en journée sont interdites entre le samedi, 6 heures et le dimanche, 18 heures. Seuls les déplacements pour motifs dérogatoires sont autorisés, notamment pour le travail, pour des raisons médicales ou pour pratiquer une activité physique une heure par jour.

Le week-end dernier, une opération de vaccination de grande ampleur dans la région avait permis d’injecter plus de 18.000 doses dans le Nord, dont 2.500 sur le seul secteur de Dunkerque. L’Agence régionale de santé (ARS) a donc l’intention de réitérer cette opération dès samedi. Pour autant, cela reste à confirmer, tant sur l’organisation que sur le nombre de doses de vaccin qui seront disponibles.