Lille : Quand donner votre avis peut vous faire gagner des cadeaux

APPLICATION De jeunes Lillois ont lancé une application mobile de sondages rémunérés. Mise en ligne depuis seulement trois jours, elle a déjà été téléchargée des centaines de fois

Mikaël Libert

— 

L'appli «Answer-it» permet de répondre à des sondages rémunérés n'importe où (illustration).
L'appli «Answer-it» permet de répondre à des sondages rémunérés n'importe où (illustration). — Qui-Vive app
  • Trois étudiants d’une grande école lillois ont créé leur propre entreprise de sondages.
  • Les enquêtes sont présentées à leur panel par le biais d’une application mobile.
  • Les utilisateurs sont « rémunérés » en cartes cadeaux dont le montant dépend du temps passé à répondre aux questionnaires.

« Bonjour, c’est pour un sondage ». En règle générale, répondre à une enquête commerciale est un exercice que l’on fuit comme la peste. D’autant que, la plupart du temps, les sondeurs vous tombent dessus dans la rue pendant votre pause déjeuner ou au téléphone après une dure journée de boulot. Du coup, flemme, surtout que ça ne rapporte rien. Trois étudiants lillois ont donc développé «  Answer-it », une application de sondages rémunérés auxquels on peut répondre quand on n’a que ça à faire.

« Les personnes qui répondent aux sondages ou aux enquêtes de satisfaction n’ont jamais vraiment d’intérêt à le faire. C’est aussi souvent très ennuyeux et laborieux », a constaté Benjamin Alt, co-fondateur de la start-up Selvitys sondages. Pour appâter le client, les trois étudiants de l’Ieseg ont eu l’idée de rémunérer les participants : « Au final, c’est du temps donné pour aider les entreprises qui mérite une contrepartie », reconnaît-il.

Une « rémunération » au temps passé

Il n’est pas question d’argent ici. La start-up propose des cartes cadeaux multi-enseignes de 10 à 100 euros que l’on reçoit en fonction du temps passé à répondre aux questionnaires. « Cinq minutes vous rapportent 10 points et il faut 100 points pour arriver à 10 euros », explique le co fondateur. Sachant que les enquêtes durent en moyenne, selon le nombre de questions posées, entre 2 et 6 minutes, il faudra être assidu pour décrocher le gros lot. Pour autant, l’avantage est que l’on peut s’y mettre n’importe quand. « L’application ''Answer-it'' permet aux utilisateurs de répondre aux enquêtes dès qu’ils ont un peu de temps, lorsqu’ils font la queue dans un magasin par exemple », assure Benjamin Alt.

Lancée lundi, l’idée a déjà séduit plus de 2.000 utilisateurs. Un joli panel rassemblé en seulement trois jours. « La plupart sont des personnes âgées de 25 à 35 ans et des étudiants habitant principalement dans les Hauts-de-France », détaille l’entrepreneur. Côté clients, Selvitys cible les porteurs de projets pour commencer, avant de s’attaquer aux grandes enseignes, friandes de panels plus fournis. Les enquêtes sont facturées entre 500 et 900 euros hors taxes selon le nombre de questions posées. En ce moment, Answer-it propose notamment une étude sur un frigo intelligent ou un questionnaire pour une carte de réduction régionale réservée aux étudiants.