Hauts-de-France : Deux engins de la Seconde Guerre mondiale déminés sur la plage de Wissant

EXPLOSION Le village nordiste était encore plus confiné que d’habitude

Francois Launay

— 

Les démineurs ont fait exploser les engins sur la plage de Wissant
Les démineurs ont fait exploser les engins sur la plage de Wissant — Romuald Le Hénaff / Marine nationale

Les habitants avaient pour ordre de rester chez eus, volets fermés et fenêtres ouvertes, pour se protéger d’éventuels éclats. Car ce mardi matin, sur la plage de Wissant, deux blocs de défense datant de la Seconde Guerre mondiale ont été déminés par le groupe des plongeurs démineurs (GPD) de la Manche. Les blocs contenaient deux mines antichar allemandes et un obus d’artillerie marine français de 274 mm représentant un total de 60 kg d’équivalent TNT neutralisés.

Des opérations de déminage très fréquentes sur le littoral nordiste

De quoi faire trembler le sable de la station balnéaire du Pas-de-Calais. Si elles sont dangereuses, ces opérations sont loin d’être exceptionnelles dans la région. En Manche et mer du Nord en 2020, l’action conjointe du groupe de plongeurs démineurs et des chasseurs de mines tripartites de la Marine nationale a permis de détruire 489 engins historiques (en mer et sur l’estran), ce qui a représenté 33.947 kg équivalent TNT. Le passé est encore bien présent sur le littoral nordiste.