Pour les européennes, Pargneaux bien placé au PS dans le Nord

POLITIQUE Une réunion de négociations mercredi prochain, une de désignation à la fin du mois, un vote des militants le 12 mars... Et à la fin, il ne restera qu'une tête de liste au parti socialiste...

— 

 Le premier secrétaire du PS du Nord, Gilles Pargneaux.
 Le premier secrétaire du PS du Nord, Gilles Pargneaux. — C. DHALLUIN / 20 MINUTES

«Chez eux, c'est quand même un peu le bordel», rigole Jacky Hénin (PC). Du chapeau devrait finalement sortir le nom de Gilles Pargneaux, premier secrétaire fédéral du Nord.

Après des négociations en coulisses, le «candidat de Martine», comme l'appelle un de ses proches, est en effet le mieux placé pour mener le combat. Tout n'est pas simple au PS où la composition d'une liste respectant la parité, l'équilibre des courants internes et celui de la géographie des dix départements de la circonscription relève du casse-tête chinois.

Proche de Ségolène Royal et ancien élu de la Somme, Vincent Peillon aurait pu venir jouer les trouble-fête en tête de liste. « Mais il sera candidat ailleurs, assure Gilles Pargneaux, apparemment bien renseigné. De toute façon, il n'est plus député de la Somme. Il n'est plus rien du tout dans ce coin-là. Pourquoi se présenterait-il dans le Nord?» Preuve de sa confiance en lui, Gilles Pargneaux a même déjà préparé la liste des villes où il compte se déplacer.
V. V.