Coronavirus à Dunkerque : Le maire s’alarme de l’explosion du variant anglais dans sa ville

PANDEMIE Dans une video publiée sur son compte Facebook, Patrice Vergriete a appelé les Dunkerquois et les Dunkerquoises à la plus grande vigilance

Francois Launay

— 

Le Maire de Dunkerque, Patrice Vergriete.
Le Maire de Dunkerque, Patrice Vergriete. — M.Libert/20 Minutes

C’est une vidéo de deux minutes au ton alarmiste. Tournée ce mercredi au centre hospitalier de Dunkerque et publiée sur le compte Facebook du maire de la cité corsaire, on y voit Patrice Vergriete adresser un message alarmant à ses administrés.

Aux côtés de la directrice du centre hospitalier et du chef d’accueil des urgences, le maire (SE) de Dunkerque et président de la communauté d’agglomération appelle les habitants « à la plus grande vigilance » à cause d’une situation sanitaire très préoccupante. Car le taux de pénétration du variant anglais et le taux d’incidence sont en train d’exploser dans l’agglomération dunkerquoise.

Le taux de pénétration du variant anglais est six fois supérieur à la moyenne nationale

« A Dunkerque, le taux de pénétration du variant anglais est trois fois supérieur à la moyenne régionale et six fois supérieur à la moyenne nationale. Avec un niveau de 485/100.000 contre 208/100.000 dans le Nord, notre taux d’incidence est le plus élevé du département », détaille l’édile.

Quant au service de réanimation du centre hospitalier de la ville, il est tout simplement saturé. Le week-end dernier, dix patients ont ainsi été transférés dans d’autres hôpitaux de la région. « L’accueil à l’hôpital atteint la cote d’alerte », résume Patrice Vergriete qui appelle les habitants à faire preuve de responsabilité en respectant les gestes barrière et en évitant tous les regroupements.