Coronavirus à Dunkerque : Un théâtre se réinvente en proposant du drive-in culturel

COUVRE-FEU Le Bateau Feu propose une fois par mois des spectacles culturels aux automobilistes garés sur le parking du théâtre de Dunkerque

Francois Launay

— 

Un théâtre de Dunkerque s'est lancé dans le drive-in culturel
Un théâtre de Dunkerque s'est lancé dans le drive-in culturel — Angélique Lyleire.
  • Fermé depuis fin octobre, un théâtre de Dunkerque a quand même réussi à organiser des spectacles.
  • Le Bateau feu propose des drive-in où on peut venir voir le spectacle en voiture en se garant devant un écran géant pour voir et en écoutant depuis son autoradio sur une fréquence spéciale.

Un drive-in pour sauver la culture ? On exagère un peu mais l’idée du Bateau Feu, théâtre de Dunkerque, pourrait bien faire des émules. Depuis la fermeture des lieux culturels fin octobre, il a bien fallu se creuser la tête pour réinventer la façon d’attirer du public. Si certains cherchent encore la méthode, la scène nationale dunkerquoise a réussi à organiser un spectacle devant du public d’une façon originale comme le raconte Estelle Esseddiqui, chargée de communication au Bateau Feu.

« Au moment du reconfinement, toute l’équipe s’est réunie pour voir comment on pouvait réinventer notre activité tout en s’adaptant aux contraintes sanitaires. On savait qu’en janvier on avait le festival Histories en séries qui parle de la littérature contemporaine. Sylvain Prudhomme, notre auteur invité, a écrit des textes sur un road trip qu’il a fait le long de la frontière entre les USA et le Mexique. On s’est dit qu’on pouvait alors imaginer des lectures en mode drive-in. Comme le drive-in est très connoté USA, ça faisait un lien avec le festival. »

Une fréquence FM temporaire pour écouter le spectacle depuis l’autoradio

Et l’idée fonctionne. Placés derrière les baies vitrées du théâtre, les comédiens lisent les textes à un public enfermé dans leurs voitures sur le parking de 70 places du lieu culturel. Pour l’image, un écran géant LED visible de jouer diffuse les prestations. Quant au son, il suffit de se brancher sur son autoradio. « On a obtenu une fréquence temporaire de la part du CSA », explique Estelle Esseddiqui.

Le spectacle de 45 minutes, qui commence à 16 h (couvre-feu oblige) est gratuit et ouvert à tous en fonction de la disponibilité des… places de parking. En janvier, outre les lectures, un concert a également eu lieu le week-end dernier et accueilli 300 personnes en deux séances. Avec un échange particulier, mais réel, entre public et artistes.

Pas besoin de sortir de sa voiture
Pas besoin de sortir de sa voiture - Angélique Lyleire.

Le public s’emballe à coups de klaxons et d’appels de phare

« Il y a eu un concert de klaxons à la fin du concert mais aussi des appels de phare. Il y a même des gens qui sont sortis d’une voiture pour danser. Les gens sont heureux. Ça fait chaud au cœur. Le public est content, les artistes sont ravis et l’équipe du théâtre aussi », se réjouit la chargée de communication.

Unique en France pour le moment, l’initiative durera le temps que le théâtre, qui accueille habituellement 162 représentations par an, restera fermé. En attendant, les drive-in auront lieu une fois par mois. Prochaine date : les 20 et 21 février avec un spectacle familial intitulé « Coquillette la mauviette ». Et pour mars, un concert lyrique est dans les tuyaux. Une bonne occasion de s’aérer un peu la tête et les jambes dans une période qui manque terriblement d’évasion.