Pas-de-Calais : L’étonnante particularité du footballeur, Maryan Synakowki, décédé à l’âge de 84 ans

FOOTBALL Ancien international de l’équipe de France, le Nordiste était né à Calonne-Ricouart, dans le Pas-de-Calais

Gilles Durand

— 

La rue de Béthune, à Calonne-Ricouart, où sont nés trois internationaux français.
La rue de Béthune, à Calonne-Ricouart, où sont nés trois internationaux français. — Google Maps

Maryan Synakowski n’est sans doute pas le footballeur le plus connu. Ce Nordiste, originaire du bassin minier du Pas-de-Calais, est décédé, lundi, à l’âge de 84 ans, annonce L'Ardennais. Demi-défensif, il a pourtant remporté une coupe de France en 1961 avec Sedan, en compagnie d’un certain Zacharie Noah, le père de Yannick.

Et surtout, son talent l’a mené jusqu’en équipe de France où il totalise treize sélections. Il aurait même dû participer à la Coupe du monde 1966 s’il avait reçu sa convocation à temps. « Evoluant en Belgique, où j’avais été prêté par Sedan, les sélectionneurs m’avaient envoyé ma convocation à la dernière minute. Je n’étais pas prêt et j’ai décliné l’offre », avait-il expliqué, selon le journal régional.

Trois internationaux nés dans la même rue

« Sa grande fierté est d’avoir affronté, au cours de sa carrière, les stars de l’époque : Pelé et Di Stefano », écrit un internaute sur Facebook.

Mais la particularité de Maryan Synakowski, c’est son lieu de naissance. Le joueur a vu le jour dans la même ville, Calonne-Ricouart, et surtout la même rue, celle de Béthune, que deux autres internationaux français de l’époque : Maryan Wiesniewski et Robert Budzynski, l’ancien directeur sportif du FC Nantes, Une coïncidence rarissime et peut-être même unique.