Lille

Des bulles de cola ch’ti

« Quoqu’te bos dis ? » « Un Chtilà Cola ! » Ce sera peut-être bientôt dialogue courant dans les estaminets, car un habitant de Hénin-Beaumont vient de mettre sur le marché un cola ch’ti. « Lorsque j’ai vu le succès du Breizh Cola, je les ai contactés et i

« Quoqu’te bos dis ? » « Un Chtilà Cola ! » Ce sera peut-être bientôt dialogue courant dans les estaminets, car un habitant de Hénin-Beaumont vient de mettre sur le marché un cola ch’ti. « Lorsque j’ai vu le succès du Breizh Cola, je les ai contactés et ils m’ont fourni leur recette », explique Jean-Claude Delforge, le concepteur. Après avoir quitté l’aéronautique, ce technicien a décroché un DESS de commerce et s’est lancé dans le projet. Mis en bouteille dans le Pas-de-Calais, et vendu moins de 2 e la bouteille de 75 cl, le soda n’est en vente pour l’instant que dans les magasins de la Côte d’Opale. Le chef d’entreprise devrait prospecter jusque dans la Somme et la Belgique. « Corsica Cola vend 1 million de bouteilles par an, j’espère atteindre les 200 000 et pouvoir embaucher de cinq à dix personnes d’ici à deux ans. »