Lille : Les travaux de réaménagement urbain reprennent, des perturbations possibles jusqu’en décembre

CHANTIERS Les engins de chantier vont débarquer dans le Vieux-Lille et dans le centre-ville afin de poursuivre les grands travaux de réaménagement de la voirie et des espaces publics

Mikaël Libert

— 

La place du Lion d'Or devrait ressembler à ça après les travaux.
La place du Lion d'Or devrait ressembler à ça après les travaux. — Mairie de Lille
  • Le premier confinement a empêché la poursuite des travaux de réaménagement urbain à Lille.
  • Les chantiers du Vieux-Lille et de la rue Pierre-Mauroy doivent reprendre mi-février avec un an de retard.
  • Des perturbations sont à attendre dans ces secteurs, parfois jusqu’au mois de décembre 2021.

Les grands travaux de réaménagement urbain, commencés à Lille en 2019, ont été mis en pause forcée en raison de la crise sanitaire du coronavirus. On restait depuis avec une belle place Louise-de-Bettignies et un joli morceau de rue Pierre-Mauroy. Autour, tout restait à faire. Les conditions étant de nouveau réunies, du moins pour l’instant, les chantiers vont reprendre dès le mois de février.

Les phases 2 des travaux dans le Vieux-Lille et dans le centre-ville auraient dû avoir lieu en 2020. Les nouveaux aménagements étaient même censés être inaugurés avant les fêtes de fin d’année. « Le prévisionnel des chantiers a pris un an de retard quasiment jour pour jour », reconnaît Jacques Richir, adjoint au maire de Lille en charge de l’espace public. Certes, les ouvriers auraient pu se mettre au travail dès la fin du premier confinement, sauf qu’il a été décidé, à la demande des commerçants, de repousser le premier coup de pelle après les soldes d’hiver.

Suite du réaménagement de la rue Pierre-Mauroy

Dans le centre, entre mi-février et décembre, c’est le tronçon de la rue Pierre-Mauroy compris entre la rue des Ponts-de-Comines et la rue Kennedy qui va bénéficier d’un lifting. Dans le lot, la rue des Ponts-de-Comines et le tour de l’église Saint Maurice seront aussi rénovés. Logiquement, le réaménagement se fera à l’image de ce qui a déjà été fait sur la première partie de la rue Pierre-Mauroy. Elargissement des trottoirs et mise à niveau avec la chaussée, suppression de la plupart des places de stationnement en surface. A ceux qui critiquaient le tout minéral, la ville assure que « 300 m2 de massifs vivaces et d’arbustes » et « 16 nouveaux arbres » seront plantés.

La mairie promet que les perturbations de circulation seront limitées, notamment parce que seuls de petits tronçons seront tour à tour fermés, mais surtout grâce au passage définitif au double sens de l’ensemble de la rue Kennedy.

Pavés plats et chasse aux place de stationnement

Le plus gros morceau se passera dans le vieux-Lille, autour de la place du Lion d’Or. Le calendrier des travaux va s’échelonner entre mi-février et octobre 2021. Rassurez-vous cependant, là aussi ce sera décomposé en phases. La première, entre février et juin, concerne la place du Lion d’Or. La réfection de la rue Saint-Jacques se déroulera de mars à juin puis, de juillet à octobre, le carrefour rue de la Monnaie et avenue du Peuple-Belge.

Là aussi, toutes les places de stationnement en surface vont disparaître pour permettre l’élargissement des trottoirs. Sur ces derniers, les typiques mais peu confortables pavés bombés seront remplacés par des pavés sciés plats. Seules les voies de circulation conserveront des pavés comme on les connaît. A noter aussi la disparition des bordures de trottoirs. Côté végétalisation, ce sera réduit à la portion congrue « en raison de la présence de nombreux réseaux en sous-sol », avance la mairie. Un arbre sera néanmoins planté sur la place du Lion d’Or, entouré d’un banc circulaire.

Pour la circulation pendant les travaux, cela risque d’être très compliqué, voir impossible. Notamment parce que la place du Lion d’Or doit rester fermée d’avril à octobre. La ville assure que des déviations seront mises en place et qu’au moins cinq parkings en ouvrage sont accessibles « à moins de cinq minutes à pied ».