Lille : Les grossistes en boissons vont mener une opération escargot jeudi sur le périphérique

COLERE Les professionnels du secteur, qui ont perdu jusqu’à 90 % de leur chiffre d’affaires avec la fermeture des bars et restaurants, veulent bénéficier d’aides gouvernementales plus importantes

Francois Launay

— 

Illustration d'une opération escargot près de Calais
Illustration d'une opération escargot près de Calais — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Les fêtes n’ont pas fait retomber leur colère, bien au contraire. En activité très réduite depuis la fermeture des bars et restaurants, les distributeurs de boissons sont très inquiets pour leur avenir. Après avoir interpellé le gouvernement sur leur situation sans obtenir gain de cause en termes d’indemnités, la profession a décidé de passer à la vitesse supérieure.

100 camions dès 6 heures du matin sur le périph de Lille

Jeudi matin, les grossistes mèneront une opération escargot sur le périphérique de Lille dès 6 heures avec pas moins de 100 camions. Puis, ils manifesteront dans les rues de Lille jusqu’à la place de la République où les professionnels du secteur se rassembleront à 11h30.

Leur revendication est simple : « Nous souhaitons entrer dans le volet S1 des aides au même titre que nos clients fermés (café-hôtels-restaurants-discothèques). Etant baladés et méprisés par le gouvernement, une série d’actions pourraient être menées toutes les semaines tant que rien ne bougera », prévient déjà dans un communiqué Laurent Pecqueur, directeur général de Sodiboissons. La profession a déjà prévu de s’associer à la manifestation nationale du 19 janvier.