Lille : Malgré une mobilisation pour éviter le pire, la chapelle Saint-Joseph sera bien détruite

PATRIMOINE Depuis plusieurs mois, des amateurs de patrimoine s’opposaient à la destruction de cet édifice religieux datant de la fin du XIXe siècle

Francois Launay

— 

La chapelle Saint-Joseph devrait être détruite dans les prochains mois
La chapelle Saint-Joseph devrait être détruite dans les prochains mois — F.Launay/20 Minutes

La mobilisation n’aura pas suffi. Après plusieurs mois de contestation et une pétition signée par plus de 11.000 personnes, les opposants à la destruction de la chapelle Saint-Joseph n’ont plus que leurs yeux pour pleurer. Le référé déposé fin décembre par l’association Urgences Patrimoine a été rejeté lundi par le tribunal administratif de Lille Plus rien ne s’oppose désormais à la destruction de cette chapelle de 2.000 m2 datant des années 1880 et installée dans le quartier Vauban de la capitale des Flandres. 

Un campus universitaire va être construit à l'emplacement de la chapelle

Désacralisé depuis 2002, l’édifice appartient au groupe Yncrea qui réunit trois écoles d’ingénieurs (HEI, ISEN, ISA) et qui dépend de l’université catholique de Lille. Ses dirigeants ont décidé d’abattre le bâtiment religieux pour construire à la place un grand campus universitaire. Un projet à 85 millions d’euros qui va bientôt voir le jour à la place de la chapelle. Les pelleteuses devraient rapidement débarquer sur le site pour détruire l'édifice au grand dam des amateurs de patrimoine.