Aisne : Mort il y a plus de 800 ans, un abbé est retrouvé momifié, à Soissons

ARCHEOLOGIE Une sépulture a été découverte lors de fouilles archéologiques, dans la crypte des ruines d’une abbaye médiévale, à Soissons, dans l’Aisne

G.D. avec AFP

— 

Exhumation du corps momifié retrouvé dans les ruines de l'ancienne abbaye de Soissons, dans l'Aisne.
Exhumation du corps momifié retrouvé dans les ruines de l'ancienne abbaye de Soissons, dans l'Aisne. — Drac Hauts-de-France / Service régional de l’archéologie

Une découverte inattendue et exceptionnelle. Le corps momifié d’un abbé du XIIIe siècle, portant crosse et manteau et dans un excellent état de conservation, a été mis au jour, fin octobre, lors des fouilles de l’ancienne Abbaye Saint-Médard de Soissons, dans l’Aisne.

Les archéologues ont retrouvé la dépouille sous une pierre tombale située dans la crypte des ruines de l’église abbatiale. Le corps était déposé sur une feuille de plomb. Un mystère pour les archéologues : la tête entourée d’une enveloppe en plomb, taillée exprès devant le visage.

Poursuite de la fouille en laboratoire

Hormis le corps, recouvert d’un manteau d’apparat brodé d’or et chaussé, la sépulture contenait une crosse en bois. Le vêtement « a dû être somptueux, si on arrive à le sauver cela va être extraordinaire », s’enthousiasme Denis Defente, archéologue responsable du chantier de fouilles.

L’ensemble de la sépulture a été confié au laboratoire ARC-Nuccléart au Centre d’énergie atomique Grenoble. Elle y sera irradiée pour « stopper la dégradation des éléments organiques », avant la poursuite de la « fouille en laboratoire » et des analyses ADN, précise Denis Defente.

Un site très prestigieux au début du Moyen-Âge

Selon la pierre tombale sous laquelle la sépulture a été découverte, le corps serait celui de l’abbé Albéric de Braine, mort le 3 mai 1206.

L’Abbaye Saint-Médard, d’origine mérovingienne fut « très prestigieuse au début du Moyen-Âge », rappelle Jean-Luc Collart, conservateur régional de l’archéologie à la Drac des Hauts-de-France. C’est à Soissons que Pépin le bref, roi des Francs, a été couronné.

Une exposition liée à cette découverte est envisagée en 2021.