« Violences policières » : Des policiers manifestent à Lille et Valenciennes contre les propos d’Emmanuel Macron

GROGNE Le syndicat Alliance juge « intolérable » les mots du chef de l’Etat au sujet des forces de l’ordre, lors de son interview sur Brut

20 Minutes avec AFP

— 

La police (illustration).
La police (illustration). — SYSPEO / SIPA

Les propos d’Emmanuel Macron, le 4 décembre sur le média en ligne Brut, expliquant qu’il existait « des violences par des policiers », ne passent toujours pas auprès des forces de l’ordre. Une centaine de policiers ont manifesté mardi soir, autour d’un rond-point à l’entrée de Valenciennes, leur colère contre le chef de l’État et après l’agression récente de deux collègues, a indiqué le syndicat policier Alliance à l’origine de l’action.

Dans un contexte de forte grogne policière et d’actions un peu partout en France, Alliance avait appelé à cette action « suite aux propos intolérables de notre président de la République » et en soutien aux collègues « pris à partie et blessés dans l’exercice de leur mission ».

« Nous ne sommes ni racistes ni violents, nous sommes juste gardiens de votre paix », mentionnaient les tracts que les protestataires, venus dans un cortège d’une vingtaine de voitures de police, ont distribué aux automobilistes. Parallèlement, entre 15 et 20 véhicules de la police, sérigraphiés et civils, ont parcouru les rues du centre de Lille en cortège, sirènes allumées. « La première revendication, c’est le manque d’effectifs et de moyens, la souffrance des policiers, qu’ils travaillent de jour ou de nuit, doit être entendue », a affirmé Arnauld Boutelier, secrétaire général adjoint d’Alliance pour les Hauts-de-France.

Alliance dénonce un manque d’effectifs

Un rassemblement similaire de protestation avait réuni dimanche soir une trentaine de policiers devant le commissariat de Roubaix. Arnauld Boutelier avait alors dénoncé un criant manque d’effectifs dans cette ville, avec, selon lui, un manque de « 100 policiers, 30 rien que pour remplir les missions de la nuit ».