Lille : Un concept store ésotérique pour discuter avec les morts et les vivants

AU-DELA Début 2021, Virginie Delhaye va ouvrir Le Cottage, un concept store qui ambitionne de démocratiser l’ésotérisme

Mikaël Libert
— 
Virginie Delhaye, médium lilloise, ouvre une boutique ésotérique à Lille.
Virginie Delhaye, médium lilloise, ouvre une boutique ésotérique à Lille. — V.Delhaye
  • Un concept store ésotérique ouvrira à Lille en février 2021. L’idée vient d’une jeune médium lilloise qui souhaite démocratiser cet univers.
  • Outre la partie boutique, il y aura un espace pour recevoir du public lors de conférences ou pour des rencontres.

Esprit d’entreprise, es-tu là ? L’ésotérisme est un univers qui fascine autant qu’il hérisse les poils. Sciences occultes, voyance, médiumnité, des pratiques qui forcent les clichés, nous mettant dans la tête des images de personnages complètement perchés. Virginie Delhaye, médium, n’a rien d’une vielle bonne femme mystique accrochée à sa boule de cristal. Certes, elle parle avec les morts. Sauf qu’elle vous raconte ça d’une voix jeune et dynamique et avec un naturel désarmant. Début 2021, elle aura d’ailleurs pignon sur rue lorsqu’elle ouvrira son concept store, Le Cottage.

« J’ai toujours vu des gens qui n’étaient pas là. Toute petite, je courais dans le cimetière d’Arras avec mes amis imaginaires », balance, de but en blanc, Virginie Delhaye. Sauf que ses amis imaginaires à elle, ce sont des défunts. « En grandissant, j’ai compris que tout le monde ne voyait pas ces personnes, du coup, je n’en ai jamais parlé », poursuit-elle. Les choses ont pris un autre tournant en 2013, lorsque sa maman est décédée : « J’ai commencé à entendre des voix dans mon sommeil, dans mon salon. J’ai même vu ma mère assise dans mon canapé », se souvient la jeune femme.

Peur de « passer pour la folle de service »

Persuadée qu’elle était en train de perdre pied, Virginie Delhaye est allée consulter une psychologue : « Je ne lui ai rien dit de mes visions et des voix. Au bout de 6 mois, c’est elle qui m’a expliqué que, parfois, les défunts revenaient et nous faisaient des signes. » S’interroger sur ce qui lui arrivait était, pour la psychologue, le signe que Virginie n’était pas folle. Rassurée, cette dernière a commencé à se documenter sur la médiumnité, à rencontrer des gens dans ce domaine. « J’ai continué de travailler et de vivre de manière classique jusqu’en 2018, lorsque j’ai créé un blog pour expliquer aux gens ma médiumnité et comment je la vis », assure la jeune femme.

Un an plus tard, Virginie Delhaye a fait ses premières consultations. Mais inutile de l’appeler pour connaître l’avenir, son rayon, c’est plutôt la « guidance » et le contact avec les défunts. « Sauf que les consultations ont une limite. Je sais que les gens veulent aller plus loin par eux-mêmes sans en avoir forcément les moyens », reconnaît-elle.

D’où l’idée de la boutique. Sans craindre de se créer de la concurrence, Virginie Delhaye va vendre les outils et dispenser ses conseils aux personnes qui souhaitent s’éveiller à l’ésotérisme. Dans ses rayons, ouija, tarots, encens, bougies et autres bijoux ésotériques. Outre la partie magasin, la médium imagine sa boutique comme un lieu de rencontre : « Parler aux gens et qu’ils se parlent entre eux, mais aussi expliquer le fonctionnement du matériel que je vends. Démocratiser l’ésotérisme en quelque sorte. » Nul ne sait si le concept va trouver son public, pas même la jeune femme. Ce qui est certain, c’est que Le Cottage va ouvrir début février, dans le centre-ville de Lille.