Lille : Il vole la caisse alors qu’il venait s’excuser pour avoir volé la caisse

FAITS DIVERS Pris de remords, un voleur a finalement succombé à la tentation de commettre un nouveau délit alors qu’il avait l’intention de faire amende honorable

Mikaël Libert

— 

Illustration de la police.
Illustration de la police. — Clément Follain / 20 Minutes
  • Le réceptionniste d’un hôtel de Lille a été menacé avec une seringue pour de l’argent.
  • Après les faits, le suspect est revenu deux fois sur les lieux du délit.
  • Le mis en cause a finalement été interpellé grâce à une photo prise par la victime.

La tentation était trop forte. Un homme a été interpellé, mercredi, pour avoir commis une série de larcins au préjudice d’un hôtel du centre-ville de Lille, dans le Nord, a-t-on appris auprès de la police. Accusé notamment de vol avec arme par destination, le mis en cause a été placé en garde à vue.

C’est un enchaînement de faits plutôt étranges qui a commencé le 8 octobre dernier. Ce jour-là, un homme se présente à la réception de l’hôtel Brueghel, parvis Saint-Maurice, à Lille. Armé d’une seringue qu’il presse sur le cou d’un employé, le mis en cause exige le contenu de la caisse en appuyant sa demande par des menaces de mort. Le réceptionniste s’exécute et remet la somme de 35 euros au voleur qui prend immédiatement la fuite. Dans la foulée, l’employé contacte la police et dépose une plainte.

Jamais deux sans trois

Quelques jours plus tard, le 14 octobre, le même réceptionniste voit débarquer son voleur à l’hôtel. Ce dernier s’excuse d’avoir volé la caisse et en profite pour réclamer dix euros. L’employé accepte à condition de pouvoir prendre une photo de l’homme. Le marché est conclu et l’individu repart avec son argent après s’être fait tirer le portrait.

L’histoire ne s’arrête pas là car, dès le lendemain, le voleur revient à l’hôtel. Cette fois, il ne demande pas d’argent mais simplement qu’on lui remplisse sa bouteille d’eau. Bonne pâte, l’employé se rend en cuisine pour lui rapporter à boire. L’occasion est trop tentante pour le suspect laissé seul à la réception. Il se glisse derrière le comptoir et s’empare de 20 euros qui se trouvaient dans la caisse. Voyant cela, le réceptionniste tente en vain de retenir l’individu qui parvient à mettre les voiles.

L’employé dépose une seconde plainte et fournit aux policiers la photo qu’il avait prise de son voleur. C’est grâce à cette photo que des agents de la police des transports (SISTC) ont reconnu le mis en cause, mercredi, aux abords de la station de métro « Pavé de Lille », à Wasquehal. L’homme a été aussitôt interpellé et placé en garde à vue.