Roubaix : Enquête ouverte pour identifier le policier auteur du « double fuck »

ENQUÊTE La police du Nord dans l’embarras après la soudaine notoriété d’une photographie montrant un agent gratifier la Google car d’un geste obscène

Mikaël Libert

— 

Un policier fait un geste obscène à la voiture Google à Roubaix.
Un policier fait un geste obscène à la voiture Google à Roubaix. — Google street

Il va s’en mordre les doigts. La Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Nord a annoncé, mardi, qu’une enquête avait été ouverte pour tenter d’identifier le policier auteur d’un geste obscène à l’encontre de la voiture Google. La photo du fonctionnaire avait été relayée sur les réseaux sociaux, mi-novembre, créant un bad buzz plutôt gênant pour l’institution.

Le 12 novembre dernier, le compte Twitter « Best of Google maps » publiait une photo repérée par un internaute montrant un fonctionnaire de police gratifier d’un double doigt d’honneur la Google car qui le précédait. La scène se déroulait à Roubaix et avait été enregistrée dans le système de cartographie de Google il y a plus d’un an, en août 2019.

Un floutage complet trop tardif

Malgré une mise à jour datant de septembre dernier, l’image du grossier policier était toujours visible, dimanche, sur la plateforme Google street view. Depuis, Google a appliqué un gros placard de floutage qui masque aux regards chastes les majeurs levés du fonctionnaire. Trop tard néanmoins, Internet n’oublie jamais vraiment rien.

Entre-temps, la DDSP du Nord a eu vent de l’affaire est s’en est offusquée. Une enquête interne a été ouverte pour tenter d’identifier l’agent au « comportement individuel » réprouvé « nécessairement » par l’institution. Un geste qui, largement relayé sur les réseaux sociaux, fait effectivement tache. Ce qui n’a pas empêché la DDSP elle-même de publier la photo en question sur son compte Twitter.