Confinement à Lille : La déesse de la Grand-place ne portera pas de costard en sapin

WTF La mairie de Lille est finalement parvenue à obtenir de la préfecture l’autorisation d’installer l’emblématique grande roue sur la place du Général-de-Gaulle

Mikaël Libert

— 

La grande roue sera tout de même installée sur la grand'place de Lille.
La grande roue sera tout de même installée sur la grand'place de Lille. — M.LIBERT/20 MINUTES
  • Faute de Grande roue, la mairie de Lille avait prévu un habillage pour la Déesse de la Grand-place.
  • Finalement, le manège et son grand sapin de Noël seront installés dès lundi.
  • La roue pourra donc tourner comme chaque année, mais ce sera sans public cette fois.

Rien que pour vos yeux. C’est avec soulagement que nous avons appris, vendredi, auprès de la mairie de Lille, que la pauvre Déesse de la Grand-place ne serait finalement pas déguisée en sapin de Noël par le collectif Art point M. Il faut remercier le gouvernement qui a pris de nouvelles mesures concernant le déconfinement progressif des établissements recevant du public (ERP), rendant possible l’installation de la grande roue. Mais ne vous emballez pas, le manège ne sera monté que pour le plaisir des yeux.

Jeudi, Martine Aubry, maire de Lille, donnait une conférence de presse pour présenter notamment les animations qui seront mises en place dans le cadre des fêtes de fin d’année. L’élue expliquait qu’elle désespérait d’obtenir l’autorisation du préfet pour pouvoir installer la célèbre grande roue sur la place du Général-de-Gaulle. A ce propos, la maire n’avait pas caché son agacement, soulignant qu’en termes de risques sanitaires, une place pleine de monde était sans doute pire qu’un manège « super sécurisé ».

Un manège qui ne pourra tourner qu’à vide

Certes, la mairie avait prévu un plan B, qui consistait donc à affubler la Déesse d’un costume en sapin. Une idée soumise par le collectif d’artistes Art point M. Au lieu de cela, c’est finalement une déclinaison du plan A qui sera mise en place, dès lundi, comme un moindre mal. Les nouvelles mesures communiquées par le gouvernement dans la nuit de vendredi à samedi autorisent désormais l’installation d’établissements recevant du public (ERP) comme la grande roue de Lille. En revanche, le manège ne pourra tourner qu’à vide, l’exploitant ayant l’interdiction d’accueillir des visiteurs.

« Ce sera un élément de décor », concède Jacques Richir, adjoint au maire. Un peu frustrant pour les Lillois fans du panorama imprenable que l’on avait depuis le sommet du manège. « C’est le propriétaire qui a tenu à l’installer à ses frais, même sans public. Parce que depuis 30 ans, la roue fait partie du paysage des fêtes de fin d’année à Lille », poursuit l’adjoint. Selon Jacques Richir, il n’est d’ailleurs pas question de mettre la pression au préfet pour ouvrir l’attraction au public dans les prochaines semaines.

Concernant l’abandon du plan B, l’adjoint assure que de toute façon, « une fois la grande roue et son sapin installés, on ne voit plus la Déesse ». Sur la forme, il ajoute que « tout est une question de goûts ». Alors, finalement, une grande roue juste pour le plaisir des yeux, ce n’est peut-être pas si mal.