Lille: Pour rendre hommage à son grand-père, il va refaire à vélo le Tour de France 1938

CYCLISME A 32 ans, Florent Foque a décidé de partir cet été se refaire le parcours du Tour de France 1938, l'année de naissance de son grand père victime récente d'un AVC

Francois Launay

— 

Florent Foque veut refaire le parcours du Tour de France 1938
Florent Foque veut refaire le parcours du Tour de France 1938 — Kenza Benchabira
  • Un Nordiste de 32 ans va refaire le parcours du Tour de France 1938 l’été prochain.
  • Il va parcourir 21 étapes et 4.700 kilomètres pour rendre hommage à son grand-père, né en 1938, qui se remet tout doucement d’un AVC.

Un hommage de 4.700 kilomètres à vélo. Très proche de son grand-père depuis toujours, Florent Foque a décidé de lui faire un cadeau original. Né en 1938, « Papy Gérard » est passionné de cyclisme depuis toujours. Tour de France ou 4 Jours de Dunkerque, toutes les courses le passionnent. Mais il y a un an, le Nordiste, âgé de 82 ans, a été victime d’un AVC. S’il se remet doucement, l’accident a forcément inquiété toute sa famille.

Alors, histoire de lui redonner le sourire, son petit-fils a décidé de faire l’été prochain tout le parcours du Tour de France 1938, l’année de naissance de « Papy Gérard ». Une idée que lui a soufflé Kenza, sa compagne. « Il a un lien tellement particulier avec son grand-père. C’est lui qui lui a appris à faire du vélo sans roulettes dès l’âge de deux ans et demi. Je me suis dit que c’était peut-être le moment de lui rendre hommage et de le remercier pour tout ce qu’il fait pour lui », explique la jeune femme.

21 étapes à parcourir en trente et un jours

Pour mettre au point le projet, Florent a sorti la carte routière et commencé à se plonger dans les archives du Tour. Au programme, 21 étapes et environ 4.700 kilomètres à parcourir dans toute la France.

« On va essayer de rester le plus fidèle possible au parcours de l’époque qui se faisait vraiment sur les bords extérieurs du pays. A l’époque, ils faisaient vraiment le Tour de la France du Nord au Sud et d’Est en Ouest. Du coup, je suis en train de regarder par où passer. J’essaie de retrouver le tracé exact de l’époque pour savoir quelles routes les cyclistes prenaient pour relier les villes départ et arrivées. Sachant qu’on évitera les grandes métropoles où les routes ont beaucoup changé depuis 1938 », explique le cycliste de 32 ans.

Un euro reversé à une association à chaque kilomètre parcouru

Pour accomplir son défi, le Tourquennois s’est donné 31 jours. Départ prévu de Paris le 1er juillet et arrivée annoncée le 31 juillet à Aire-sur-la-Lys, la ville du Pas-de-Calais où vit son grand-père. Pendant le trajet, l’intendance sera assurée par Kenza qui suivra son compagnon en Combi, un véhicule dans lequel Florent dormira entre chaque étape.

Au-delà de l’hommage à Papy Gérard, le couple veut aussi donner un sens plus large à ce projet. Ainsi, à chaque kilomètre parcouru un euro sera reversé à une association de lutte contre les maladies cardio-vasculaires. Une cagnotte, qui vise les 5.000 euros, vient ainsi d’être mise en ligne pour ceux qui désirent participer à cette initiative.

Florent souhaite aussi envoyer un autre message à travers son défi. L’ancien obèse, qui a perdu 50 kg en quelques années, veut montrer qu’on peut s’en sortir par le sport. En faisant 800 kilomètres de vélo et 160 de course à pied tous les mois, le Nordiste semble fin prêt pour son Tour de France.