Wazemmes, l’empire des sens

© 20 minutes

— 

« Mélanger les gens et les genres. » Attacafa, l’association culturelle lilloise, fête ses vingt ans à la maison folie de Wazemmes. Autoproclamée « nomade », parce qu’elle n’aime pas s’installer, Attacafa assume pourtant la première ouverture au public de ces lieux institutionnels avec son festival « 5 sens – 5 continents ». « On essuie un peu les plâtres car toutes les salles ne sont pas encore prêtes, remarque Florence Avon, administratrice d’Attacafa, mais c’est bien dans notre esprit de toute façon. Et puis les bâtiments, par leur volume, leur rudesse et leur beauté nous ont agréablement surpris. » L’aménagement à peine terminé, place, donc, au public. « Il est temps de rendre le lieu aux habitants, renchérit Frederick Guerri, l’un des artistes membres de l’organisation. Cela sera un plaisir de voir ce que les gens en font. » Au programme du festival : deux semaines de découverte des arts traditionnels du monde entier, à travers tous les sens du corps humain. Les massages sont même prévus pour les sensations tactiles. « Le but, c’est de réhabiliter la perception sensible du monde », explique, enthousiaste, Florence Avon. Ainsi, la pièce de théâtre « Le massage du Safran », met en scène, jusqu’au 30 avril, des contes érotiques arabes des xiiie et xvie siècle. « Il n’y a rien de choquant dans cette pièce, affirme Florence Avon. Notre but, c’est de casser les cartes postales, l’image de cultures traditionnelles qui cloisonnent, ferment l’horizon. Et puis, retrouver ses sens c’est aussi accepter de se faire surprendre par eux. » Peut-on rêver mieux pour une maison Folie. Olivier Aballain

à savoir l Pendant deux semaines, la maison Folie de Wazemmes accueillera un concert de musiques traditionnelles, chaque soir à 21 h (5 e). l Un atelier « Gastronomie du monde » apprendra aux curieux l’art du tajine marocain (10 e sur inscription au 03 20 31 55 31). l Shanji Time : un salon de massage traditionnel de l’Inde du Sud se tiendra en permanence pendant quinze jours au premier étage de l’un des trois bâtiments. l Le festival se clôt avec les trois jours (30 avril, 1er et 2 mai), de la 4e édition de la Louche d’or, festival international de la soupe.