Les nordistes continuent de téléphoner en roulant

© 20 minutes

— 

456 infractions relevées en deux heures. C’est le bilan de l’opération coup de poing organisée vendredi par la police et la gendarmerie. Ce type d’action, réalisé au moins une fois par mois, vise à sensibiliser les conducteurs aux fautes de comportement. Ce sont les téléphones portables au volant qui constituent plus de la moitié de ces infractions. Tenir le volant d’une main et le téléphone de l’autre reste périlleux. « Tant qu’ils n’ont pas fait un écart en conduisant avec leur téléphone, les automobilistes ne réalisent pas que c’est dangereux », avance le commissaire Hezard de Lille. Dans le Nord, la délinquance routière a pourtant baissé : 135 tués en 2003 contre 180 en 2000. « Mais l’amélioration de ces dernière années commence à s’essouffler. Il faut continuer à changer les comportements pour améliorer les résultats », déclare le major Bouton, de la gendarmerie du Nord. V. B.