Coronavirus : La recette du « docteur Love » pour ne pas exploser son couple

AMOUR Spécialiste des thérapies relationnelles et expert de l’émission « Mariés au premier regard », le Dr Jean-Luc Beaumont a concocté un algorithme pour calculer la compatibilité au sein des couples

Mikaël Libert

— 

Le psychologue lillois Jean-Luc Beaumont.
Le psychologue lillois Jean-Luc Beaumont. — L.Breton / M6
  • La période du confinement a été fatale à beaucoup de couples.
  • Le Dr Beaumont, psy de « Mariés au premier regard », propose une solution pour tenter d’éviter les ruptures.
  • Il va mettre en ligne un algorithme permettant de tester les compatibilités et de travailler dessus.

Je t’aime, moi non plus. Ou l’inverse. Si l’amour à ses raisons que la raison ignore, il a aussi ses limites. Une fois passé l’aveuglement des premiers jours, plusieurs mois pour les plus chanceux, un couple peut se heurter à des incompatibilités qui ne semblaient pas flagrantes au début. Un contexte particulier, le coronavirus par exemple, accélère parfois un processus aboutissant à une séparation inéluctable. Inéluctable, vraiment ? Eh bien pas forcément. Le docteur Jean-Luc Beaumont, spécialiste lillois du couple et psychologue de l’émission de téléréalité de M6 «  Mariés au premier regard », a peut-être bien la solution.

On ne va pas en faire une règle inscrite dans le marbre, mais il est tout de même loin le temps où les couples duraient une vie. D’ailleurs, selon Jean-Luc Beaumont, psychologue spécialiste des thérapies relationnelles, « je vois de plus en plus de personnes se séparer, et ce n’est pas une nouveauté. Aujourd’hui, cela concerne environ deux couples sur trois », affirme-t-il. Selon lui, il y a plusieurs raisons à ce triste constat : « Ils n’ont pas les compétences nécessaires et font aussi de moins en moins d’efforts, notamment à cause des applications qui permettent de trouver assez facilement quelqu’un d’autre », explique le psychologue.

L’algorithme de « Mariés au premier regard » revisité

Ajoutez à cette « culture de l’égoïsme et de l’égocentrisme » une petite couche de crise sanitaire, et c’est le drame. « Pendant le confinement, cela concernait surtout les couples avec des enfants en bas âge qui ont dû subir leur présence dans un lieu restreint en plus de leur travail », poursuit Jean-Luc Beaumont, précisant tout de même que certains couples en avaient profité pour resserrer leurs liens. D’ailleurs, à l’issue du confinement, le psychologue n’a pas vu bondir les demandes de consultations. « J’ai néanmoins constaté que les couples qui venaient étaient plus jeunes », remarque-t-il.

Pour éviter l’implosion, il n’y a pas de miracle mais un outil et du travail. Jean-Luc Beaumont a travaillé pour l’émission « Mariés au premier regard ». Avec les autres intervenants, la tâche était de trouver des compatibilités entre les candidats pour former des couples les mieux à même de fonctionner. « J’ai adapté l’algorithme qui va permettre de déterminer la compatibilité conjugale en fonction de nombreux critères à remplir dans un questionnaire en ligne, comme les valeurs, les envies, les projets, la sexualité », liste le psychologue. Le résultat, en gros, montre que plus on est semblables, plus on est compatibles. Mais il y a un mais…

« Aucune incompatibilité n’est vraiment rédhibitoire »

Parce que l’on va vite s’ennuyer auprès de son double, il faut de la nuance, « le but d’un couple c’est aussi l’échange, d’apporter quelque chose à l’autre », assure le Dr Beaumont. Pour lui, aucune incompatibilité n’est vraiment rédhibitoire, sauf peut-être avoir des valeurs totalement opposées. « L’amour, c’est un boulot à plein temps, insiste le psychologue. Il faut travailler à le cultiver comme on entretient un jardin par exemple ».

Pour les couples qui sentent le vent tourner et qui n’ont pas envie de changer de barque, Jean-Luc Beaumont va mettre à disposition son algorithme magique sur un site Internet baptisé Better Love, sous deux à trois semaines. Après l’étape du questionnaire et de l’analyse, le site va proposer des conseils à suivre « pour faire évoluer son couple ». Au pire, ça fonctionne et en plus, ce sera gratuit pour une durée de deux mois.