Nord : Il se lance dans l'élevage de mantes religieuses et ça cartonne

ANIMAUX A 25 ans, Florian a fait de sa passion pour les mantes religieuses un petit business. Désormais il élève et vend ses insectes en France et en Europe

Mikaël Libert

— 

A Rennes, un refuge recueille des lézards et serpents abandonnés — 20 Minutes
  • Un jeune nordiste a lancé son site Internet de vente d’insectes aux particuliers.
  • Il s’est spécialisé dans les mantes religieuses dont il détient une quarantaine d’espèces.
  • Cet insecte plutôt discret est présent un peu partout dans le monde, y compris en France.

Les chiens ou les chats, c’est pas très original. Il arrive que l’on retrouve des panthères chez des particuliers, mais ce n’est ni recommandé pour l’animal, ni pour les voisins. Alors, pour se démarquer ou par passion, de plus en plus de personnes orientent leur choix vers les nouveaux animaux de compagnie, les NAC. Serpents, lézards ou même les insectes. C’est pour cette dernière catégorie que Florian Courteaux à un sacré penchant. Pas les phasmes, ni les araignées. Trop commun. Le jeune nordiste kiffe...les mantes religieuses.

Originaire de Valenciennes, dans le Nord, Florian est rapidement devenu accro aux animaux chelou. A douze ans, il est tombé raide dingue de lézards aperçus dans une animalerie. Il a tanné ses parents pour en acheter deux, ces derniers cédant sans savoir dans quel engrenage ils venaient de mettre les doigts. « J’ai eu de tout, même des serpents. Ma chambre était remplie de terrariums », se souvient-il. Sauf qu’il ne s’agissait en rien d’une simple lubie de gamin. Après l’obtention d’un bac scientifique, Florian a roulé sa bosse un peu partout en France, travaillant dans plusieurs parcs zoologiques et acquérant une spécialisation autour des reptiles.

Quarante espèces, une centaine d’adultes

Après plusieurs formations, le jeune homme a aussi bossé en animalerie et dans une société de vente en ligne de produits aquariophiles et de poissons. « Il y a cinq ans, j’ai découvert l’univers des mantes religieuses lors d’une discussion sur un forum internet. Ça m’a tout de suite intéressé parce que c’est quelque chose que je ne connaissais pas du tout », assure Florian. Il a donc pris un couple de mantes « pour voir ce que ça donne ». Mais « la folie », comme il le dit lui-même, est repartie il y a deux ans.

Aujourd’hui, Florian possède une quarantaine d’espèces de mantes religieuses, ce qui représente environ une centaine d’adultes. « J’ai constaté qu’il était très difficile d’avoir des informations en français sur les mantes alors que c’est plutôt répandu en Allemagne et en Europe de l’est, poursuit-il. J’ai donc décidé de créer le site Manti’Bulle pour montrer que c’est très facile à élever et que cela peut être sympa d’en avoir ». Et ce qui ne devait être qu’une petite boutique en ligne a vite pris le pas sur le reste. « Quand on élève des insectes, on se retrouve vite avec beaucoup de reproductions. En commençant les ventes, je me suis rendu compte qu’il y avait une réelle demande en France », déclare l’éleveur. D’ailleurs, depuis la création de sa société, en juin, il a déjà honoré plus de 200 commandes.

« Les mantes religieuses sont de redoutables chasseuses »

Alors il n’est pas question de faire des câlins à ses mantes, ce sont plutôt des animaux fascinants à regarder : « Les mantes religieuses sont de redoutables chasseuses. Chaque espèce a ses propres caractéristiques et chaque individu a sa personnalité en quelque sorte », affirme Florian. C’est un insecte qui pâtit aussi d’une mauvaise réputation exagérée. Selon le jeune homme, « les mantes ne sont pas agressives. Elles font beaucoup d’esbroufe, mais c’est parce qu’elles sont plutôt peureuses », précise-t-il.

Des espèces de mantes religieuses, il en existe entre 1.500 à 2.000 dans le monde. Y compris en France, en Normandie par exemple. Pour en élever chez soi, pas besoin de se ruiner. Chaque individu coûte entre 7 et 9 euros, jusqu’à une trentaine d’euros pour les espèces plus rares. L’espérance de vie varie beaucoup, en moyenne entre un an et demi à deux ans. L’autre avantage, c’est que votre mante religieuse peut vous débarrasser des mouches ou blattes éventuellement présentes chez vous, sous réserve de les attraper bien entendu.