Habitat Le boulet des « Canonniers »

— 

Le danger est « grave et imminent ». Le propriétaire du bâtiment situé à l'angle de la rue des Canonniers et de la rue de Roubaix, à Lille, dispose de dix jours pour faire des travaux. Sous peine de mise en demeure. La mairie de Lille lui a transmis sa décision, hier.

Déjà l'objet d'un arrêté de péril en 2008, son immeuble a été victime d'un incendie le 1er janvier dernier. « La charpente et le premier étage sont en très mauvais état, justifie Dominique Plancke, conseiller (Verts) en charge du patrimoine. Et la cheminée risque de tomber à tout moment. » Le propriétaire a prévu de se plier à l'arrêté tout en regrettant la « complexité folle de ce dossier ». ■Edouard Lemerle