Régionales 2021 dans les Hauts-de-France : Les écologistes désignent leurs « chefs de file »

POLITIQUE Les eurodéputés écologistes, Karima Delli et Damien Carême, ont été désignés « chefs de file » par les adhérents EELV des Hauts-de-France

20 Minutes avec AFP

— 

L'ancien maire de Grande-Synthe et député européen, Damien Carme,  sera chef de file des régionales 2021 avec Karima Delli pour EELV.
L'ancien maire de Grande-Synthe et député européen, Damien Carme, sera chef de file des régionales 2021 avec Karima Delli pour EELV. — ISA HARSIN/SIPA

Les élections régionales de 2021, c’est parti chez les Verts. Les eurodéputés écologistes, Karima Delli et Damien Carême, ont été désignés « chefs de file » par les adhérents EELV des Hauts-de-France. Une commission électorale nationale les départagera « dans les prochains jours » pour assurer une « parité des candidatures » au niveau national, a indiqué le parti, ce lundi.

« Face à la politique régressive portée par Xavier Bertrand d’une part, et à la menace de l’extrême-droite d’autre part », les adhérents EELV ont voté en ligne pour ce binôme ce week-end, selon un communiqué d’EELV.

Pas forcément tête de liste

Karima Delli, présidente de la commission Transports au Parlement européen et Damien Carême, ancien maire de Grande-Synthe (Nord), « auront à cœur de rassembler derrière leurs candidatures toutes les énergies et toutes les volontés », ajoute le parti.

Car cette désignation ne signifie pas forcément qu’ils seront tête de liste. Le 9 septembre, plusieurs responsables et élus d’EELV, du PS et du PCF, dont Karima Delli, le patron des sénateurs socialistes Patrick Kanner, et le numéro un du PCF Fabien Roussel, avaient appelé dans une tribune à « créer les conditions d’un rassemblement » de la gauche en vue des élections régionales.

Depuis, le PCF a désigné samedi ses propres chefs de file régionaux : la sénatrice du Pas-de-Calais Cathy Apourceau-Poly et le secrétaire national du parti Fabien Roussel. Celui-ci s’est dit « très ouvert dans la construction de ce rassemblement, sur les têtes de listes comme sur le contenu ».

« Nous sommes au centre du jeu »

Vendredi, le député LFI du Nord Ugo Bernalicis avait annoncé sa propre candidature, proposant à EELV et au PCF de se ranger derrière lui. Du côté du PS, les sénateurs Patrick Kanner –qui se dit prêt à être chef de file– et Laurence Rossignol sont aussi pressentis.

« Nous sommes en discussion avec les autres forces de gauche. Toutes disent vouloir travailler avec nous, ce qui veut dire que nous sommes au centre du jeu », a précisé secrétaire régionale d’EELV, Katy Vuylsteker.

Les Verts ont dirigé la région Nord-Pas-de-Calais de 1992 à 1998, lorsque Marie-Christine Blandin en était présidente, dans le cadre d’une union de la gauche.