Le secteur automobile en panne

— 

Le secteur automobile nordiste véhicule beaucoup d'inquiétudes. Hier, l'équipementier Visteon a confirmé lors de son comité d'entreprise (CE) la suppression de 101 postes sur son site de Gondecourt et la modification de 125 contrats de travail. L'usine, qui emploie plus de 850 personnes, fabrique des tableaux de bord et des panneaux de portes pour les constructeurs. Elle avait subi une baisse de 15 % des commandes au dernier trimestre 2008.

Ce n'est malheureusement pas la seule : on a aussi appris hier la cessation de paiement de Bosal France, qui fabrique des pots d'échappement à Annezin, notamment pour Renault. Les 400 employés des ateliers sont en grève depuis lundi matin. Ils craignent de nombreuses suppressions d'emploi. « Il faut éviter la catastrophe », expliquait hier Fabrice Caron, secrétaire du CE et délégué Unsa. L'usine restera bloquée au moins jusqu'à vendredi, date de la présentation du dossier devant le tribunal de commerce d'Arras. ■ Edouard Lemerle