Présidentielle 2022 : Les régionales, « rendez-vous de la confiance » de Xavier Bertrand qui se voit en candidat « populaire »

POLITIQUE Le président de la région Hauts-de-France affiche clairement ses ambitions en vue de l’élection présidentielle de 2022

F.L. avec AFP

— 

Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France
Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France — ISA HARSIN/SIPA

Xavier Bertrand persiste et signe. S’il ne s’est pas encore officiellement déclaré candidat à la présidentielle de 2022, le président de la région Hauts-de-France affiche de plus en plus clairement ses ambitions.

Sans jamais déclarer explicitement et solennellement sa candidature, le président des Hauts-de-France a admis ce dimanche sur Europe 1 qu’il n’entendait pas « se cacher derrière [son] petit doigt ».

Une drague poussée vers les Républicains

L’ancien ministre, qui a quitté Les Républicains en 2017, a assuré qu’il n’y retournerait pas, mais que ce parti demeurait sa « famille politique ». Il a multiplié les mentions d’élus LR. Il a également indiqué qu’il verrait prochainement l’ancien président Nicolas Sarkozy. 

Xavier Bertrand s’est campé en candidat « populaire » face à un président sortant « libéral anglo-saxon », qu’il avait déjà jugé dans un entretien au Parisien samedi « pas à l’aise sur les sujets régaliens » de la sécurité et de l’immigration.

Le mandat d'Emmanuel Macron est selon lui « un quinquennat de tumultes, un quinquennat de crises. Les Français veulent de l’apaisement et retrouver cette confiance. Ils veulent simplement se réconcilier ».

Le rendez-vous décisif des régionales de mars 2021

Xavier Bertrand a également décrit les élections régionales de mars 2021, lors desquelles il visera sa réélection à la tête des Hauts-de-France, comme son « rendez-vous de la confiance ».

« Si je gagne cette élection », a-t-il expliqué, « c’est donc que j’aurai réussi à gagner la confiance de l’électorat populaire ».