Mort accidentelle d'un ado

— 

Un adolescent retrouvé mort dans des conditions suspectes, mercredi soir à Lille, aurait en fait été victime de la chute d'une dalle de béton du mur qu'il voulait franchir, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. L'adolescent de 14 ans avait été retrouvé mort mercredi vers 19 h au pied d'un mur d'enceinte, à proximité du camp de gens de voyage où il résidait avec sa famille, entre Lille et Hellemmes. La piste criminelle a d'abord été privilégiée, en raison des blessures très impressionnantes que l'adolescent portait au visage. Mais selon la procureure adjointe, Dominique Moyal, « on est bien sur un accident : le jeune, en voulant pénétrer dans l'enceinte du Castorama, a pris une dalle de béton sur la tête ». Le groupe de trois jeunes, dont il faisait partie, a endommagé une palissade pour se frayer un chemin. « C'est au moment où l'adolescent s'avançait pour franchir la palissade et passait la tête par la brèche que les plaques supérieures tombaient, provoquant le décès quasi-immédiat du mineur. » L'autopsie, pratiquée vendredi, confirme cette thèse accidentelle.

O. A. (avec AFP)