Lille: L'enquête se poursuit après la mort accidentelle de Jérôme Bonduelle

FAITS DIVERS Le haut dirigeant du groupe nordiste Bonduelle a été renversé à vélo par un chauffard dans la nuit de vendredi à samedi

F.L. avec AFP

— 

L'accident s'est produit au niveau du pont d'Erfurt à côté de la gare Lille Europe
L'accident s'est produit au niveau du pont d'Erfurt à côté de la gare Lille Europe — Capture d'écran

Sa mort accidentelle a ému le monde économique régional. Jérôme Bonduelle, directeur général prospective et développement du groupe alimentaire éponyme, a été renversé à vélo par un chauffard dans la nuit de vendredi à samedi. L’homme de 51 ans circulait sur le pont d’Erfurt près de la gare Lille Europe quand il a été fauché mortellement par un véhicule qui a pris la fuite.

Depuis ce drame, une enquête a été ouverte pour homicide involontaire aggravé. Interpellé samedi matin, un homme de 23 ans se trouvait encore en garde à vue dimanche. « Il existe des raisons plausibles de soupçonner la participation aux faits » de cet homme qui « présentait les signes de l’état d’ivresse », a expliqué la procureure de Lille, Carole Etienne.

Une Clio retrouvée à Mons-en-Barœul

Il est en revanche trop tôt pour affirmer qu’il s’agit du conducteur du véhicule ayant heurté Jérôme Bonduelle car de très nombreuses investigations sont en cours. Une Clio a également été retrouvée dans la nuit de samedi à dimanche à Mons-en-Barœul, en banlieue de Lille. Il est « hautement probable qu’il s’agisse du véhicule impliqué » selon Carole Etienne. « Il y a des éléments contre [cet homme] mais pas encore de certitudes », a insisté la procureure de Lille.