Coronavirus : La Braderie de Lille, prévue les 5 et 6 septembre 2020, est annulée

FESTIVITES Cet événement attire chaque année des centaines de milliers de personnes

20 Minutes avec AFP

— 

La grande braderie de Lille. (Archives)
La grande braderie de Lille. (Archives) — M.Libert / 20 Minutes

La crise sanitaire aura eu raison de l’événement. La traditionnelle Braderie de Lille, prévue les 5 et 6 septembre, est annulée, ont annoncé ce lundi la préfecture et la mairie.

« Au regard de » l’interdiction de tout rassemblement au-delà de 5.000 personnes et « des incertitudes sur la situation sanitaire à la rentrée, nous avons le grand regret de devoir annoncer l’annulation de la Braderie 2020 », déclarent le préfet Michel Lalande et la maire PS Martine Aubry dans un communiqué commun. Une « braderie des commerçants » aura toutefois lieu le même week-end, a-t-on précisé.

Déjà annulée en 2016

En juin, la mairie avait indiqué souhaiter « que la Braderie puisse se tenir normalement en septembre prochain, bien évidemment seulement si la sécurité sanitaire le permet », précisant que la décision serait prise « en lien avec la préfecture ». Une sécurité qui n’a, semble-t-il, pas pu être garantie.

Les éditions précédentes avaient brassé jusqu’à 2,5 millions de visiteurs venus de tout l’hexagone et de l’étranger. En 2016, elle avait dû être annulée en raison de la menace terroriste après l’attentat du 14 juillet à Nice. C’était alors la première annulation de l’événement depuis 70 ans.