Pas-de-Calais : Le village de Wissant confiné pour cause de déminage

DEMINAGE Des engins explosifs datant de la seconde guerre mondiale doivent être déminés

Francois Launay

— 

La plage de Wissant dans le Pas-de-Calais
La plage de Wissant dans le Pas-de-Calais — BRUNO COLLIOT/SIPA

80 ans après, les conséquences de la guerre se font encore ressentir dans les Hauts-de-France. Ce lundi 6 juillet, la population du village de Wissant (Pas-de-Calais) a reçu l’ordre de rester chez elle de 7 h à 13h. La raison de ce confinement de plus d’un millier de personnes en pleine période estivale ? Le déminage de trois pieux Rommel​, des engins explosifs installés par les Allemands sur les plages du Nord pendant la seconde guerre mondiale.

Fermer les volets afin d’éviter les risques de bris de verre

Une opération délicate, effectuée par des plongeurs démineurs de la Marine Nationale, qui entraîne des règles très particulières. Outre l’interdiction de sortir dans un périmètre d’1,5 km autour de la plage, il sera également demandé aux habitants d’ouvrir leurs fenêtres et de fermer les volets afin de limiter le risque de bris de verre. Le camping municipal de la station balnéaire sera aussi évacué et une centaine de personnes devraient être accueillies dans la salle communale.