Légionelles en résidence

© 20 minutes

— 

Depuis une semaine, l’inquiétude s’est répandue parmi les centaines d’habitants de la résidence du Beffroi, à Lille. On a relevé dans les circuits d’eau chaude de ces immeubles proches de la mairie, des taux élevés de légionelles : jusqu’à 30 fois le niveau d’alerte le plus élevé. Un seuil qui impose des mesures d’urgence : un traitement de l’eau par le chlore et un diagnostic du réseau interne ont immédiatement été décidés par le syndic. Quant aux résidents, ils ont été priés de ne plus prendre de douches pendant un mois. Aucun cas de légionellose n’a pour l’heure été déclaré. Cause possible : une température insuffisante en certains points du réseau, les légionelles proliférant entre 30 et 45 ºC. Selon l’entreprise Dalkia, qui produit et achemine cette eau, plusieurs immeubles de la métropole connaissent actuellement une situation similaire. A. D.