Lille : « Colon assassin », la statue du général Faidherbe a été taguée pendant la nuit

FAITS DIVERS Général de la guerre de 1870, Louis Faidherbe a également été un des principaux acteurs de la colonisation du Sénégal

F.L.

— 

La statue du général Faidherbe à Lille.
La statue du général Faidherbe à Lille. — DENIS CHARLET / AFP

Edit, le 24 juin : La maire (PS) de Lille, Martine Aubry, envisage la pose d’une plaque devant la statue du général Faidherbe, afin « d’expliquer » tous les aspects du personnage, a-t-elle indiqué, lundi, dans le « Talk » du Figaro. « Si le général Faidherbe est là, ce n’est pas pour sa conquête du Sénégal, (…) c’est parce qu’il a gagné une bataille extrêmement importante pour Lille, la bataille de Bapaume contre les Prussiens en 1876 », a déclaré la maire de Lille dans l’émission.

C’est une statue qui n’en finit plus de faire polémique. Dans la nuit de samedi à dimanche, le socle de la statue du général Faidherbe, située place Richebé à Lille, a été taguée au nom de « Colon assassin ». Quelques heures plus tôt, une manifestation avait eu lieu samedi après-midi pour demander le retrait de ce monument considéré comme un symbole du colonialisme.

Entre 200 et 300 manifestants s’étaient réunies autour de la statue aux cris de « Décolonisons l’histoire et la mémoire ! ». Face à eux, une quinzaine de militants identitaires, venus provoquer les manifestants, ont déclenché des tensions sans mettre fin à la manifestation.

L’un des principaux acteurs de la colonisation du Sénégal

Né en 1818 à Lille, Louis Faidherbe est une figure militaire qui avait préservé la région de l’invasion prussienne en 1870. Mais il avait également été l’un des principaux acteurs de la colonisation du Sénégal où il avait été gouverneur. « Il a aussi colonisé le Sénégal dans des conditions extrêmement violentes, en se targuant de brûler des villages, et a développé toutes sortes de théories racistes », a réagi samedi Jean-François Rabot, membre de l’association Survie.