Cinéma : Le plus grand complexe de France rouvre ses portes dans des conditions particulières

CULTURE Le Kinépolis de Lomme rouvre ce lundi 22 juin après plus de trois mois de fermeture

Francois Launay

— 

Une salle de cinéma (illustration)
Une salle de cinéma (illustration) — FREDERIC SCHEIBER / 20 MINUTES
  1. Plus grand complexe de France avec 50.000m2 dédié au cinéma, le Kinépolis de Lomme rouvre ses portes ce lundi 22 juin.
  2. De nouvelles normes sanitaires et de réservation vont être mises en place.
  3. Reste à savoir si le public va reprendre rapidement le chemin des salles obscures.

50.000m2 de surface, 23 salles, 7.000 places et près de 2 millions de visiteurs par an. Le Kinépolis de Lomme, situé à quelques kilomètres de Lille, est un vrai mastodonte du cinéma. Le plus grand complexe de France, le deuxième du pays en termes de fréquentation derrière l’UGC des Halles de Paris, s’apprête à rouvrir ses portes ce lundi 22 juin après trois mois de fermeture liée au confinement.

« Ça a été une période très étrange. J’étais le seul à retourner sur le complexe chaque semaine pour m’assurer si tout allait bien. Mais voir ce grand bâtiment totalement vide et éteint alors qu’il grouille de monde en temps normal était très bizarre », reconnaît Franck Barrières, le directeur du Kinépolis de Lomme.

De nouvelles normes sanitaires

S’il reconnaît que cette fermeture a forcément eu un impact économique, le patron ne préfère pas donner de chiffres. Le Kinépolis et ses 90 salariés, tous mis en chômage partiel pendant le confinement, sont prêts à reprendre le travail dans des conditions forcément différentes mais sans appréhension. « On a la chance d’avoir un très grand bâtiment qui permet que les flux entrants et les flux sortants ne se croisent pas. Cela permet d’adapter facilement les mesures sanitaires », assure Franck Barrières.

Des gels hydroalcooliques seront disponibles un peu partout dans le cinéma. Le port du masque sera vivement conseillé et même obligatoire au rayon confiserie. Autre changement important : le système de réservation désormais adapté au protocole sanitaire. « Automatiquement, quand vous réserverez des places seul, en couple ou en famille, les sièges situés à gauche et à droite seront automatiquement bloqués », explique le directeur du Kinépolis.

Une réouverture progressive

Dès lundi, 10 salles sur les 23 du complexe vont rouvrir avant un retour à la normale prévu au 14 juillet. Avant l’arrivée des blockbusters de l’été, la programmation va reprendre doucement ce lundi avec six nouveautés à l’affiche mais aussi des films comme « De Gaulle » coupés en plein confinement sans oublier des classiques récents comme le Grand Bain ou plus ancien comme Retour vers le futur.

Reste une inconnue : le public sera-t-il au rendez-vous ? Privés de salles de ciné depuis trois mois, beaucoup de Français se sont rabattus sur les plateformes de streaming type Netflix. Une concurrence réelle qui n’inquiète pourtant pas le Kinépolis.

Un public impatient de retrouver les salles obscures ?

« Pendant toute la période du confinement, on est resté en contact avec nos clients via les réseaux sociaux. Ils nous ont tous dit qu’ils étaient impatients de pouvoir retrouver les salles obscures. Même s’ils ont regardé des films à la télé ou en streaming, cela leur a aussi montré que l’expérience de la projection sur très grand écran dans une salle noire de cinéma est quelque chose de différent de ce que l’on peut voir chez soi depuis son canapé. On ne vit pas le film du tout de la même façon », estime Frank Barrières. Un argument de poids pour faire revenir le public et relancer une industrie fortement touchée par le confinement.