Losc : « Les joueurs sont très heureux de se retrouver », raconte l’entraîneur Christophe Galtier

LIGUE 1 Les footballeurs de Lille ont été parmi les premiers à reprendre l’entraînement pour préparer la prochaine saison

Gilles Durand

— 

L'entraîneur du Losc,Christophe Galtier, lors du premier point presse de la saison .
L'entraîneur du Losc,Christophe Galtier, lors du premier point presse de la saison . — G. Durand / 20 Minutes
  • L’entraîneur du Losc, Christophe Galtier, a tenu la première conférence de presse après l’interruption de la saison 2019-2020.
  • La reprise, pour les footballeurs de Lille, va se faire en deux phases jusqu’au début du championnat prévu en août.

« Ça parle beaucoup, beaucoup, beaucoup et ça rigole beaucoup, beaucoup, beaucoup ». Le coach du Losc, Christophe Galtier, a évoqué, ce vendredi, la reprise de l’entraînement des footballeurs lillois, lors de la première conférence de presse de la saison 2020-2021. Une reprise particulière après l’épisode épidémique de Covid-19 qui a bouleversé le calendrier.

« J’ai l’impression d’une grande garderie avec des enfants. Les entraînements sont très bruyants. Les joueurs sont très heureux de se retrouver. C’est très agréable », avoue Christophe Galtier qui va avoir du pain sur la planche. Car, à l’en croire, « après trois mois d’arrêt, la relation avec le ballon s’est perdue » et la « réathlétisation » est nécessaire.

« Il y aura eu 168 jours sans match officiel »

« Entre le dernier match contre Lyon en mars et la reprise du nouveau championnat prévue le 23 août, il y aura eu 168 jours sans match officiel, c’est du jamais vu », constate le coach lillois qui voulait, par ailleurs, clore la précédente saison avec son effectif.

Aussi a-t-il souhaité établir un programme de reprise spécifique de remise en forme. « Une fois par semaine, les joueurs recevaient un programme d’entretien physique, mais l’entretien n’est pas l’entraînement », note-t-il. Les Lillois ont donc été parmi les premiers pros à rechausser les crampons, le 11 juin.

La première phase de cette reprise va durer, en douceur, jusqu’au 3 juillet. Ensuite, coupure de neuf jours, avant d’enchaîner avec la préparation plus classique, pendant six semaines, avant le retour à la compétition. Six matchs amicaux sont programmés, mais contre qui ? « Beaucoup de pays européens ont repris la compétition. Il sera peut-être difficile de trouver des adversaires de valeur dans une période où d’autres équipes seront au repos », s’interroge Christophe Galtier.

Un stage au Portugal en suspend

C’est pourquoi le stage, prévu au Portugal, reste en suspend. Tout comme le mercato international. « On ne parle pas de mercato. Des joueurs sont sollicités, c’est vrai, mais il y aura un décalage. Ce sera la complexité de ce début de saison », avance l’entraîneur. Seule certitude, le défenseur brésilien Gabriel (évoqué à Naples) et l’attaquant nigérian Victor Osimhen sont sur le départ.

Après avoir loupé la Ligue des champions d'un point – avec l’interruption du championnat en raison de l’épidémie de Covid-19 – le club peut nourrir des regrets vis-à-vis d’un début de saison 2019-2020 pour le moins poussif. « On peut exprimer de la frustration avec cette 4e place, mais je suis passé à autre chose. On n’était pas à la 3e place à ce moment-là parce qu’on a perdu des points stupidement. L’expérience doit servir. »