Fête de la musique à Lille : Concerts autorisés dans les rues, mais sans attroupement

21 JUIN La ville de Lille a autorisé la tenue de la Fête de la musique dans des conditions particulières

Gilles Durand

— 

Illustration de la ête de la musique, à Lille avant le Covid-19.
Illustration de la ête de la musique, à Lille avant le Covid-19. — Gilles Durand / 20 Minutes
  • La Fête de la musique va se tenir, dimanche, dans une ambiance singulière, marquée par l’épidémie de Covid-19.
  • La manifestation ne devra pas créer d’attroupements.
  • Le compte Instagram « lille_france » diffusera toute la journée de dimanche des vidéos de musiciens lillois.

Des allures de bals masqués. La Fête de la musique 2020 va se tenir, dimanche, dans une ambiance singulière, marquée par l’épidémie de Covid-19. « Pour garantir la sécurité de tous, cette manifestation ne devra, en effet, pas créer de rassemblements non autorisés », précise la préfecture du Nord, dans un communiqué. Alors, comment ça va se passer à Lille ?

Comme partout en France, les événements festifs ou culturels réunissant plus de dix personnes sont toujours interdits sur l’espace public. Néanmoins, en respectant les règles sanitaires, notamment de distanciation physique et de port du masque, des petits concerts peuvent être organisés, à condition de ne pas créer d’attroupements.

Sound truck interdit

Dans les cafés, bars ou restaurants, la ville de Lille autorise des concerts de musique acoustique à l’intérieur et « des concerts en petite formation en proximité des terrasses avec une autorisation spéciale », précise la mairie. En revanche, interdiction formelle pour la musique amplifiée et les installations de type sound truck.

« On se souviendra longtemps de l’expérience particulière de cette Fête de la musique », témoigne la gérante du W, à Wazemmes. Dès le samedi soir, un karaoké avec pianiste est organisé dans ce bar plutôt spacieux. « On peut installer 80 places assises. Pour d’autres lieux plus petits, c’est beaucoup plus compliqué », explique-t-elle.

Concerts indoor ou en plein air

Pour le patron de Chez Madeleine, également à Wazemmes, l’événement live, prévu dimanche, « attendra des jours meilleurs ». « Il est impossible de respecter les distanciations sociales sur les terrasses. Nous allons donc faire une Fête de la musique très mesurée, comme on nous l’impose », regrette-t-il, « très déçu ». « L’an dernier, c’était ma plus grosse journée de chiffres d’affaires. »

De fait, seulement une douzaine de lieux ont déjà livré leur programmation musicale, dans différents quartiers : le Midland à Moulins, le Bidule ou la Voisinnerie à Wazemmes, le Musical à Fives, le Lovibond dans le centre…. « Au plus tard, jusqu’à 23 h », prévient la mairie, dans un communiqué.

A noter, le seul concert répertorié en plein air, devant la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille, dimanche soir. Sinon, les musiciens amateurs seront également de sortie s’ils le souhaitent. Autorisés sur l’espace public, « ils sont invités à privilégier les formes déambulatoires dans la mesure du possible », souligne la mairie.

Une Fête de la musique également digitale

Enfin, il reste une dernière façon de célébrer la musique : en restant chez soi devant son écran. Les musiciens amateurs sont invités par la mairie à partager leurs contenus musicaux sur leur profil Instagram avec le mot-dièse #LesMusiciensLilloisOntDuTalent. Une courte vidéo postée avant dimanche pourra ainsi être relayée en stories sur le compte Instagram « lille_france » toute la journée de dimanche.

La ville de Lille promet également de relayer sur ce compte « une sélection de contenus musicaux créés par des associations ou des opérateurs culturels lillois ». Comme, par exemple, l’Orchestre National de Lille, accompagnée par les enfants de l’Orchestre DEMOS Métropole Européenne de Lille, qui a annoncé un concert à distance, visible sur sa chaîne Youtube, dimanche, à partir de 16h30.