Nord : La sécheresse s’installe de plus en plus, des territoires en état d’alerte

METEO La préfecture du Nord vient de placer plusieurs territoires en alerte sécheresse face à la baisse du niveau de certains cours d’eau

Gilles Durand

— 

Illustration de la sécheresse dans le Nord
Illustration de la sécheresse dans le Nord — M.Libert / 20 Minutes

L’été risque d’être chaud. La préfecture du Nord vient de placer plusieurs territoires en alerte sécheresse après avoir constaté la dégradation de l’état de certains cours d’eau. « Dans ce contexte, chacun est invité à utiliser l’eau avec modération et à faire preuve de civisme », souligne le préfet, Michel Lalande, dans un communiqué.

Voilà trois années de suite que le département est frappé par des sécheresses à répétition. En début d’année, le mois de février, particulièrement pluvieux, avait néanmoins permis « une recharge tardive mais suffisante des nappes sur une grande partie du territoire », précise la préfecture.

Pics dans la consommation

Mais depuis, le temps chaud et sec avec des températures bien supérieures à la moyenne, a provoqué une baisse généralisée des débits des cours d’eau. Le département du Nord avait alors été placé en vigilance sécheresse jusqu’au 30 juin, conjointement avec le Pas-de-Calais.

« Le déconfinement et le retour progressif des activités économiques, couplés au climat particulièrement doux, ont engendré des pics dans la consommation qui, si cela perdurait, pourraient venir aggraver les secteurs présentant les nappes les plus fragiles », note la préfecture.

C’est le cas surtout du bassin de l’Yser, dans les Flandres, qui se retrouve en « alerte renforcée ». Les bassins de la Sambre et de la Scarpe amont, au sud du département, sont placés en alerte. Le reste du Nord reste, pour l’instant, en vigilance jusqu’au 31 juillet.