Nord: Le manque d'eau se fait déjà sentir dans le département

METEO La préfecture a placé de nouveau l’ensemble du département du Nord en vigilance sécheresse après seulement un mois d’accalmie

Gilles Durand
— 
Illustration de la sécheresse dans le Nord.
Illustration de la sécheresse dans le Nord. — M. Libert / 20 Minutes

Un fléau peut en cacher un autre. Alors que l’épisode épidémique de Covid-19 se termine peu à peu, le risque endémique de manque d’eau refait surface. La préfecture du Nord vient, ainsi, de placer l’ensemble du département en état de vigilance sécheresse jusqu’au 30 juin, après la réunion du comité technique sécheresse qui s’est tenu le 14 mai.

« Dans ce contexte, chacun est invité à utiliser l’eau avec modération et à faire preuve de civisme afin d’éviter toute pénurie d’eau potable et/ou atteinte aux milieux naturels », souligne un communiqué de la préfecture. Cette situation fait suite à une année continue de vigilance ou d’alerte sécheresse dans le département entre avril 2019 et avril 2020.

Pluviométrie relativement importante en hiver

Après de fortes pluies en février, une légère amélioration avait pourtant été constatée vers la mi-avril. « L’hiver 2019-2020 a été marqué par une pluviométrie relativement importante, ayant permis une recharge correcte des nappes sur une bonne partie du territoire, et ce, malgré des niveaux très bas qui faisaient suite aux trois années de sécheresse consécutives », explique la préfecture.

Mais ce n’était pas suffisant. La météo de ces dernières semaines, avec son temps chaud et sec, a de nouveau plongé le Nord sous surveillance, une station hydrologique ayant même atteint le niveau d’alerte.